Catégories
Live reports

Festival Fnac Live – Place de l’Hôtel de Ville – Jour 3

Samedi 20 juillet: le week-end est enfin arrivé, du coup, on a enfin pu assister à tous les concerts de ces Fnac Live 2013! Le soleil ne nous lâche pas les basques, et c’est devant un public clairsemé que commence le festival. Au programme, Colours In The Street, Saint Michel, Isaac Delusion, Christine And The Queens, Rokia Traoré, Concrete Knives et Lilly Wood & The Prick.

Avec seulement 20 minutes de set, les tous jeunes Colours In The Street n’ont pas vraiment eu le temps de marquer les annales, d’autant que leur style se rapproche un peu trop d’Alt-J. Mais il n’empêche, les quatre garçons s’en sortent pas trop mal et sont plutôt touchants quand ils annoncent « Salut Paris! Nous sommes les Colours In The Street et on vient de… Niort. » Vivement la suite, alors que ces étudiants ont déjà fait les premières parties d’Izia, d’Asaf Avidan, de Soma ou des Naive New Beaters avec leur seul premier EP, Paper Child.

Prenez Colours In The Street (donc Alt-J), rajoutez une pincée de Radiohead et de Coldplay et vous aurez Saint Michel, duo electro-pop venu tout droit de Versailles. Rien de bien original, mais complètement dans la veine indie de cette année.

Avec Isaac Delusion, une grosse dose d’onirisme vient se rajouter à la vague d’électro-pop de ce début de journée. La voix aiguë et claire de Loïc se mêle, subtile, aux compos electronica de Jules, pour un duo visiblement inspiré par des formations comme Caribou ou Bonobo. A écouter au calme…

Avec le calme d’Isaac Delusion, Christine And The Queens était bien décidée à retourner la scène des Fnac Live. Un jet de paillettes dorées plus tard, la petite tornade blonde a fait rire et danser le public sans grand effort. Il faut dire que l’excentrique freak a d’abord tenté le théâtre. Mais pour notre plus grand plaisir, et après une rencontre avec des travestis londoniens, elle s’est lancé dans une pop homemade et inspirée. Jouant avec le masculin-féminin et la danse, elle égraine ses titres comme Narcissus Is Back ou The Loving Cup pour le plus grand plaisir d’un public conquis. Depuis l’année dernière -où nous l’avons découverte aux Fnac Live-, elle a agrandit sa formation: Christine s’accompagne maintenant de quatre danseurs issus de la culture voguing. Ce n’est malheureusement pas toujours du plus bel effet, et un peu trop kitsch. Tant pis, on se concentrera sur sa musique, alors qu’elle prépare un premier album après le succès de son EP Nuit 17 à 52.

Ca y est! On a fini par abandonner l’électro-pop avec Rokia Traoré. Toujours aussi charismatique et classe, la belle malienne a commencé son concert tout en douceur, pour finalement surprendre le public, entre danses ethniques et voix impeccable. Le titre de son nouvel album, Beautiful Africa, résume parfaitement ce qu’on a ressenti. Les choristes sont irréprochables, les compos léchées et le jeu de scène efficace sans être too much. Un très bon moment!

Même constat avec les français de Concrete Knives. Emmenés par Morgane, la chanteuse, les (nombreux) musiciens commencent leur set à grand coup de tambour. Les tubes comme Brand New Start, Happy Mondays ou Roller Boogie ont su galvaniser une foule de plus en plus nombreuse. Morgane était un peu à l’ouest parfois (un euphémisme) mais les fans n’avaient pas l’air de sans soucier, heureux comme tout quand elle a slammé pendant le dernier morceau du concert. A noter, la reprise réussi Here Comes The Hotstepper d’Ini Kamoze et la jolie complicité entre les musiciens.

Et on termine cette journée avec Lilly Wood & The Prick. Décidément, les Parisiens sont de tous les festivals cette année… Rompus à la scène, ils ont offerts comme à leur habitude un show explosif.

On se retrouve très vite pour la dernière journée des Fnac Live, encore une fois toute en images. A l’affiche, Superpoze, Winston McAnuff & Fixi, Féfé, Babx, Cali, Sophie Hunger et Jacques Higelin.

Crédits photo: Williams Farkas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *