Catégories
Chroniques

Winston McAnuff and the Bazbaz Orchestra – A Bang

La belle et chaude voix de Winston McAnuff est de retour avec ce réjouissant album « A Bang« , composé avec la complicité de Camille Bazbaz et ses compères. Il s’agit de leur seconde collaboration après « A Drop » sorti en 2005. Un homme qui sait s’entourer et élargir son univers, on se souvient en 2006 de « Paris Rockin » avec Java, M pour la guitare et Cyril Atef de Bumcello à la batterie.

Le chanteur jamaïcain confronte de nouveau sa sphère avec celle de Bazbaz et le résultat est bluffant et brillant, des morceaux aux facettes polissées, soignées, mais différentes. Ne recherchez pas l’unité ici, les musiciens se sont fait plaisir et ont réalisé cet album dans un esprit de totale liberté. Pour reprendre les propos de Camille Bazbaz : « C’est juste de la musique libre dans un monde libre… et imaginaire que l’on s’est inventé« . Un monde dans lequel sky is the limit comme se plaisait à le répéter Winston McAnuff durant l’enregistrement.

Les racines reggae ne sont jamais loin et même plus que présentes sur Angela Davis par exemple. La spécificité  de ce duo est de marier à merveille ce courant musical avec le rock ( Walking Razor et Jacob’s Ladder que ne renieraient pas les membres d’AC/DC), le funk, la soul (une parfaite illustration avec Easy Rider) et une petite touche d’électro disco sur Toys are Us » ! On pourrait presque parler d’audace.

Très vite tout cet ensemble aurait pu sembler confus, mais une ré-écoute attentive nous dissuade vite du contraire, on se laisse finalement transporter dans leur voyage, on adhère. Je mets cela sur le compte du timbre de voix de Winston McAnuff auquel je suis particulièrement sensible, et qui du coup permet de capter mon attention. Il n’est impossible que certains soient déconcertés par ce mélange, mais les arrangements (Special Surprise en témoigne), les mélodies sont impeccables, des 13 chansons qu’elles soient entraînantes ou douces, il y en a bien une qui ne laissera pas indifférent !

Nous sommes ici en présence d’un bel opus qui commence fort et se termine en douceur sur « Mary Mary« , le bang a bien eu lieu pour le plaisir des oreilles, mais aussi des yeux, la formation éphémère assure quelques dates de concert dans l’hexagone.

« Mary Mary », version acoustique

 

Winston McAnuff sur Myspace

5 réponses sur « Winston McAnuff and the Bazbaz Orchestra – A Bang »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *