Catégories
Live reports

The Popopopops, Deportivo et Biffy Clyro Live – Festival Soirs d’été – 09.07.2013

Mardi 9 juillet, 20h. Nous voilà place de la République pour assister au deuxième jour des Soirs d’été, festival organisé par la mairie de Paris et Oui FM. Pendant une semaine, les parisiens (et ils étaient plutôt nombreux) se sont rendus sur la place rénovée pour assister chaque soir à trois concerts gratuits. Ce mardi, on attendait de pied ferme les écossais de Biffy Clyro, on a eu un gros coup de cœur pour les jeunes The Popopopops et on assisté de loin au concert des Deportivo (je ne sais pas s’il est utile de le rappeler, mais toute chronique est subjective… Et le rock de Deportivo n’est décidément pas ma came, je m’en excuse d’avance).

Et on commence par The Popopopops. Les Bretons, dont le premier album Swell est sorti en mars dernier, sont comme chez eux sur cette grande scène. Ils jouent avec le public, on doit sauter, chanter, s’asseoir puis se relever sous un soleil de plomb. Autour de moi, les réactions sont toujours les mêmes: « C’est super ce qu’ils font! C’est qui? Je ne connais pas du tout! ». Affaire à suivre donc, d’autant que plusieurs de leurs chansons peuvent être de potentiels tubes, My Mind Is Old, R’n’R et Cross The Line, notamment.

Les Deportivo étaient aux aussi bien décidés à faire bouger le public parisien (parigots que les Popopopops avaient provoqués, sourire aux lèvres, en les accusant d’être « blasés »). Du côté des rockeurs à pull rayé, l’idée était de « foutre le bordel ». Malheureusement pour eux, les agents de la sécurité ne l’ont pas entendu de cette oreille: pas de filles sur scène pendant I Might Be Late, mais des roses balancées dans la fosse ainsi qu’une… Guitare! Un beau cadeau en attendant l’album Domino prévu pour septembre prochain.

Deportivo – Domino

Viennent ensuite les Biffy Clyro, qui n’ont pas à rougir de leur fanbase française. Et même si leur dernier album est un peu trop « rock surf-adolescent » pour moi (l’enregistrement a été fait à Los Angeles, et ça se sent), leur concert a su ravir les aficionados qui se sont pressés contre les barrières. Les riffs de Bubbles et That Golden Rule ont réussi à contenter mes oreilles avides de gros sons. Quant à Mountains, elle a le don de rentrer dans la tête et de faire chanter n’importe qui comme une midinette amourachée. Un bon moment.

 

Crédits photo: Michela Cuccagna

 

2 réponses sur « The Popopopops, Deportivo et Biffy Clyro Live – Festival Soirs d’été – 09.07.2013 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *