Catégories
Chroniques

Deportivo – Ivres et Debutants


Plus de trois ans après la sortie de leur album éponyme, Deportivo a repris le chemin des bac avec Ivres et Débutants. Un nouvel opus qui, fait mine de rien, souffler comme un petit vent de changement sur l’univers du power trio des Yvelines …

Sept minutes de plus ! comment ça pas grand chose tout dépend du contexte ! Pour Jerôme, Julien et Richard c’est une révolution en soit, eux les rois du format court … avec ces sept précieuses minutes, ils passent tout de même le cap de la demie-heure, sans pour autant que leurs titres perdent en efficacité. Mais ne nous focalisons pas sur ce changement de format qui ne devrait finalement intéresser que les amateurs de montres et les conducteur de train, car c’est bien du côté de l’atmosphère que ce nouvel album affiche un renouveau notoire.

Et ce pour deux raisons, la première et certainement la plus importante est la présence de Gaétan Roussel en tant que réalisateur et dont la patte artistique se fait particulièrement sentir à l’écoute du titre qui donne son nom à l’album et aussi de « Nos Baisers » … Il faut dire qu’à force de se croiser sur les scènes de France et de Navarre, cette collaboration avait quelque chose d’inéluctable !

La deuxième raison est relative à l’utilisation de claviers qui donnent à cet ensemble, un son moins saturé que les albums précédents.

Il résulte alors de tout cela une impression de maturité, avec Ivres et Debutants, les Deportivo démontrent que l’on peut évoluer sans pour autant tout casser les codes qui leurs sont chers.

Label : Universal Music – Sortie : Février 2011

1 réponse sur « Deportivo – Ivres et Debutants »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *