Catégories
Chroniques

Biffy Clyro – Only Revolutions

Cinquième opus en date du trio écossais Biffy Clyro, Only Revolutions a enfin passé la manche après une première année de distribution anglaise … Un album d’ouverture qui donne comme un goût de retour au source tout en conservant l’orientation commerciale prise par le groupe avec l’album Puzzle en 2007 …

Originaire de Glasgow le trio composé de Simon Neil et des jumeaux Johnston avait pourtant à l’origine un sérieux penchant pour un rock sans concession … puis les années passants, d’album en album, l’univers du groupe n’a eu de cesse d’évolué prenant très concrètement un tournant pop-rock avec Puzzle … Only Revolutions est une sorte de consensus entre ces deux époques aussi qualitatives l’une que l’autre mais dont le public diffère …

On y trouve donc de tout, de vrais brulots aux influences Métal avec « That Golden Rule » et « Cloud Of Stink » mais aussi des titres plus progressifs à l’image de « Bubbles » où l’énergie du final l’emporte sur une première partie aux accents britpop … Difficile de passer à côté de tubes tel que « Mountains » ou « Know Your Quarry« . D’ailleurs c’est de tubes dont il est question, difficile de passer tout court à côté de cet album qui démontre une fois de plus le niveau élevé des membres de ce Trio.

Moins teenager que leur cousins américains les Fall Out Boy, les Biffy Clyro démontrent que le rock à la californienne peut naître  du plus profond d’une tourbière écossaise … Cet album est  une autoroute sans péage et par les temps qui cours ce n’est que trop rare !

Label : 14 Th Floor Records – Sortie : Octobre 2010

2 réponses sur « Biffy Clyro – Only Revolutions »

[…] Une bon quart d’heure de pause plus loin ce sont enfin les tatoués de Kilmarnock qui sont entrés sur scène et ont entamé le set avec Different People tiré de leur dernier album Opposites. Véritable machines de scène c’est un sans faute auquel nous avons assisté avec quelques acoustiques histoire de pour le plaisir (voir cette petite vidéo amateur du titre Machines ) et un très joli final sur l’inévitable tube Mountains tiré de l’album Only Revolutions. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *