Catégories
Chroniques

Lorn – Ask The Dust

Il y a de ça tout juste deux ans, nous entamions une aventure unique en compagnie de Lorn, jeune prodige américain de la scène dubstep à qui nous devons une des plus belles découvertes digitales de l’année 2010 avec Nothing Else, soluté sonore subtil à la fois onirique et chaotique. Nous voila en 2012 avec entre les oreilles Ask The Dust, une nouvelle pépite électronique qui définit un peu encore plus la topographie d’un monde plus que jamais en proie à de perpétuels orages que viennent ponctuer de reposantes envolées mélodiques.

Sans revenir sur ce qui a été précédemment dit sur le petit protégé de Flying Lotus en 2010, rappelons que Ask The Dust est son troisième opus. Après un très sombre Grief Machine puis un Nothing Else bien plus affuté (sous les bons conseils du maître de l’electronica made in LA), Lorn du haut de ses 25 ans s’affirme dans un dubstep toujours plus mature, aux contours abstraits et rugueux que renferme un cœur gorgé de puissantes émotions.

Moins abrupte que le précédent, quoiqu’en laisserait penser le premier titre, Mercy, cet opus nous laisse plus de place aux parties vocales, dont on ne sait d’ailleurs pas, si elle tiennent lieu de textes à écouter ou d’effets instrumentaux. En témoigne des titres tels que Weigh Me Down ou encore The Well suivi de The Gun ou les cordes vocales se mêlent aux nappes de synthétiseurs.

Un excellent nouvel opus donc, une valeur sure de l’année 2012 et une façon sensée de mettre à profit vos heures de transport. Vivement le prochain !

2 réponses sur « Lorn – Ask The Dust »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *