Catégories
Live reports

Jello Biafra And The Guantanamo School Of Medecine Live – Le Glazart – 13.07.2013

Semaine très chargée en bons concerts, commencée avec du hardcore (Biohazard, Madball, Downset), nous enchaînons par du punk avec un plateau intergénérationnel.

D’un côté Jello Biafra And The Guantanamo School Of Medecine, des vétérans ou punk legend de l’autre The Decline, jeune groupe crée en 2009 à Rennes, influencé par la scène punk rock et celtique (Social Distortion, Bad Religion, Dropkick Murphy’s ou Flogging Molly). The Decline que l’on a pu voir aux côtés de Mad Sin, Peter And The Test Tube Babies, The Adolescents ou plus récemment Burnin Heads, continue son ascension et nous concocte une setlist de grand soir avec pas moins de 15 titres . Beaucoup d’énergie une bonne communication avec un public plutôt clairsemé mais malgré tout attentif. Une fosse un peu trop sage à notre goût, mais c’est assez habituel pour une premiere partie à Paris… Le public se lâche néanmoins sur les derniers titres mais se réserve surtout pour la suite.

La foule compacte s’amasse devant la scène, les ventilateurs brassent l’air chaud et humide du Glazart, on ressent l’atmosphère atypique des concerts de la Miroiterie. La scène est épurée, sans doute préparée pour les slams de la foule impatiente de revoir le groupe qui n’avait pas mis les pieds à Paris depuis Rock en Seine il y a 3 ans.

Jello arrive sur scène en vrai touriste, lunettes de soleils et chemise colorée. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il n’ont pas subi le jetlag. Il commence avec Strengh Thru Shopping véritable pied de nez au capitalisme, au paraître et à la société de consommation. Une très bonne entrée en matière quand on sait à quel point Jello aime à nous faire prendre conscience du foutage de gueule quotidien des medias, politiques ou autres organismes d’état peu scrupuleux.

On retiendra quelques riffs assassins comme dans New Feudalism ou Mid-East Peace Process, chansons qui nous prennent aux tripes de par leur construction très hardcore et “rentre dedans”. Ils savent comment s’y prendre et alterne nt chansons rythmées et discours politiques plus calme, souvent placés du côté du peuple. Très amusant sur certains passages, notamment les phases de mimes ! Cette entracte est très appréciée vu la chaleur dégagée par la fosse. S’en suivront 5 titres des Dead Kennedy’s et une dizaine de titres du Guantanamo School Of Medecine. Jello ira même jusqu’à piquer une tête dans la fosse pour se rafraichir les idées. Une soirée comme on les aime, très humaine et excellente musicalement.

Peter and the test tube babies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *