Catégories
Live reports

Bad Religion Live – Bataclan – Juin 2010

Cette soirée au Bataclan s’annonçait comme un retour aux sources. Les sources d’une musique dont Bad Religion, sans jamais s’en targuer, est un des fondateurs et précurseurs. L’influence des ces gaillards a dépassé les frontières, et reste aujourd’hui le porte flambeau d’un mouvement qui bat de l’aile. Les années 2000 ont vu l’implosion des proues telles qu’Offspring, Green Day, ou autres Blink and Co.

Mais c’est dans le fracas des guitares et la résonance de ses messages que Bad Religion atteint aujourd’hui les 30 ans, qu’ils décident de fêter là où ils ont toujours excellé : sur scène. Une tournée évènement, et un passage en France, où nous n’avions pas eu la chance de les croiser depuis de trop nombreuses années.

Les générations se côtoient ce soir. Les jeunes punk rockeurs se frottent aux vétérans pogoteurs, dans une ambiance malheureusement … française : du bruit mais pas trop !

Après une première partie copieusement huée, la scène est laissée à ces 5 légendes. Car oui, c’est un pan entier de l’Histoire du punk qui se présente à  nous ce soir. Les groupes dans lesquels ces 5 gars ont évolués ont marqués d’une façon indélébile le punk et amené nombre d’entre nous à la réflexion et prise de conscience du Monde nous entourant.

C’est sur une scène sobre, seulement agrémentée d’un back drop reprenant le fameux logo du groupe, cette croix chrétienne barrée et enfermée dans son rond rouge, que Bad Religion investit les planches. Les premières notes retentissent, les guitares sont acérées, la voix est puissante, posée et juste. La réaction du public est unanime, ce soir sera synonyme de fête. Les riffs de « Do what you want », « New Dark ages » et “Recipe of Hate” font mouches, sous les acclamations d’un public d’ores et déjà conquit.

Nous ressentons chez Bad Religion le même plaisir que nous éprouvons dans la salle. De larges sourires éclaircissent leurs visages, ils éprouvent un réel plaisir à  être là, et les intermèdes font places à de chaleureux remerciements.

Certains morceaux, bien qu’écrit quelques décennie auparavant, sont d’une fraicheur musicale et farouchement d’actualité. L’engagement politique du groupe, et des paroles souvent acerbes, se suffit à lui-même : Greg Gaffin n’a pas besoin haranguer la foule pour obtenir une réaction.

Les années n’ont pas entachées leur amour de la musique, chaque note et chaque mot est vécu comme à son paroxysme. Les chanceux présents ce soir au Bataclan ont assisté à une prestation pleine de générosité et d’une fraicheur absolue. La générosité, maitre mot de ce groupe. Pour fêter leur anniversaire, ils nous font cadeau d’un album live gratuit, téléchargeable sur leur site internet.

Après 27 morceaux interprétés, et sur le trio final orgasmique de « Punk Rock Sound », « Digital Boy » et « Sorrow », Bad Religion tire sa révérence, et nous promet un nouvel album d’ici quelques mois et très prochaines dates en nos contrées.

30 ans ! On en reprendrait bien pour autant !

Chronique réalisée par : Benoit Pons

Crédits photos : Brian Ravaux

1 réponse sur « Bad Religion Live – Bataclan – Juin 2010 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *