Catégories
Chroniques

Dope D.O.D – Da Roach

Découverts en 2011 grâce au clip What happenend, Dope D.O.D marque le renouveau du Hip-Hop hardcore à l’européenne. Jay Reaper, Skits Vicious et Dopey Rotten, trois freaks venus de Groningen (Pays-Bas), ont imposé leur style : lyrics nourries à l’uranium enrichi sur beat anxiogène. Après avoir semé le trouble dans les festivals (Sziget compris). ils persistent et signent avec un deuxième album. Au menu : science-fiction, apocalypse et hémoglobine. Attention mes chéris, ça va gicler.

Da Roach (littéralement : le cafard) est un récit d’anticipation cauchemardesque. Le crew lance les hostilités avec un beat crado et futuriste. Le dubstep domine et ça marche plutôt pas mal sur Millenium Falcon (oui, comme le vaisseau de Han Solo dans la saga Star Wars). L’équipage est plus chaotique que bon, comme le chante Dopey Rotten. « After world domination is done/We black out the sun/The chances of surviving are none » (Quand on aura dominé le monde/On va exploser le soleil/Aucune chance de survie).

Dans l’univers post-apocalyptique et barré de Dope D.O.D, il faut comprendre qu’il n’y aura pas de quartier (Bloodbath, Brainworms). Une seule règle : plus l’intro est douce, plus les paroles seront (But for now, Staring Thru Da Blind). Les amateurs de old-school trouveront leur bonheur sur  quelques titres, notamment Hallucination et Dope Vs Gold, featuring avec Da Goldminerz. Pour ceux qui préfèrent le bon vieux hardcore qui parle de cul, il y a aussi The Butterfly Effect –qu’on retient finalement plus pour son côté entraînant que pour son contenu explicite.

Da Roach survivra-t-il à la fin du monde ? Peut-être. En tout cas, il montre que Dope D.O.D sait raconter des histoires qui retournent les tripes sur du son qui tache. Les trois lascars ont la réputation d’être des fous furieux en live. Profitez-en, ils passent au Festival 7ème Vague (Brétignolles-sur-Mer) le 11 mai prochain, au Free Music Festival (Montendre) le 7 juin et à Garorock (Marmande) le 29 juin.

Dope D.O.D – What happened

1 réponse sur « Dope D.O.D – Da Roach »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *