Catégories
Chroniques

The Heavy – The Glorious Dead

Sorti le 21 août, The Glorious Dead est le petit dernier du british-band The Heavy. Trois ans après le très réussi The House That Dirt Built, ce troisième opus assure la relève avec brio. Le groupe, originaire du sud-ouest de l’Angleterre, a su garder pour ce nouvel album l’esprit soul/rock qu’on avait tant aimé auparavant.

The Heavy, grâce à un son unique, à la fois rock et résolument soul, fait dans l’ultra-moderne. On a du vintage et de la fraîcheur, du classique et de l’original. On retrouve tous les éléments qu’on avait aimé lors de la découverte du génial morceau Sixteen il y a quelques années : l’éraillement de la voix, le rock garage des guitares, la soul sixties des chœurs. The Heavy avait même collaboré avec les Dap Kings, fidèles de la pétillante Sharon Jones, ou accompagnateurs d’Amy Winehouse sur Back to Black.

On navigue entre la soul pure et dure, version balade érotico-chic – Blood dirt love stop – et un vrai son rock’n’roll, à la sauce ancienne – Same Ol’. The Heavy a su trouver un juste milieu et semble savoir parfaitement où il veut emmener son public.

On parle de ces substituts de drogues qui passent uniquement par l’audition, le morceau Just my Luck fait un peu cet effet, celui d’être sous psychotropes, on croirait voir danser des éléphants roses. On y entend les influences indiennes issues des origines du chanteur et la violence musicale chère aux drums du groupe.
En écoutant The Glorious Dead, on rêve de voir les anglais sur scène, sous un soleil de plomb, ondulant sous des coulées de sueur, ou même avec des bottes en caoutchouc (version anti-fashion), sous des trombes d’eau. On repart 40 ans en arrière avec ce troisième disque, sans jamais passer pour ringard, The Heavy parvient même à se faire passer pour un groupe complètement à la page. Un it-disque, l’indispensable découverte de cette rentrée 2012.

La musique qui se porte avec tout, sans accessoires, et qui va bien à toutes nos humeurs !

1 réponse sur « The Heavy – The Glorious Dead »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *