Catégories
Live reports

Le Peuple de l’Herbe – Élysée Montmartre – Mars 2010

Quand mon téléphone a sonné la semaine dernière et que mon cher président (puissent mille trompettes célestes jouer sur chaque soleil qu’il verra se lever) m’a demandé : « et le Peuple de l’herbe en concert, ça te branche ? », je n’avais plus le choix. Je devais dire oui. Et je l’ai fait. On aime vivre dangereusement chez ADN Sound.

Nous voilà donc en route par monts, par vaux et en métro direction l’Elysée Montmartre. Les précieux passes accordés, à nous le concert ! La première partie – il serait plus approprié d’écrire le premier concert au vu de la qualité – est assurée par le groupe R-Zatz. Je vous invite à en lire le live report histoire de voir comme ils ont allumé la salle.

Petite pause au bar en attendant le Peuple de l’Herbe… A ce sujet, je soupçonne fortement la salle de monter le chauffage pour pousser à la consommation, je ne peux pas expliquer une chaleur pareille autrement. Ce fût fort heureusement le seul point noir de la soirée.

Bref ! Vient le moment tant attendu… Le Tilt Tour est en route ! Autant dire que la température monte encore de quelques degrés. Le son est ouvertement plus rock, et les chants scandés par JC 001 et Sir Jean (l’ancien chanteur de Meï Teï Shô), résolument hip-hop, provoquent un mélange des genres des plus plaisants. Les titres s’enchaînent et je reconnais dans le tas quelques morceaux des albums Triple zéro, Cube et Radio Blood Money qui s’intercalent discrètement. Puis, c’est la surprise : un beat box show. Parfaitement. Pendant près de 20 min, JC 001 fait son spectacle, tout seul, et c’est tout bonnement énorme. L’interlude terminé, le concert reprend et on sent que la fin est proche, la tension monte encore d’un cran.

Hélas, même (surtout) les meilleures choses ont une fin et c’est avec regret que nous les voyons rejoindre les coulisses… Pour se faire rappeler immédiatement, cela va sans dire. Nous aurons droit à encore trois morceaux avant d’accepter l’inéluctable : ils sortent de scène, pour de bon. La vingtaine de titres est vraiment passée trop rapidement… Vivement la prochaine fois !

Crédits Photos : Williams

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *