Catégories
Chroniques

Jeanne Cherhal – Charade

Cela valait la peine d’attendre quatre ans : derrière la fabuleuse paire de jambes de sa pochette, Charade dévoile une Jeanne Cherhal en pleine forme, renouvelée et très inspirée, qui signe là son meilleur album studio.

La musicienne originaire de Nantes, révélation du public pour Douze fois par an aux Victoires de la Musique de 2005, a collaboré avec de grands noms du paysage de la chanson française tels que Vincent Delerm et Matthieu Chedid, mais a choisi, pour ce premier album chez Barclay, de se débrouiller toute seule : elle joue des instruments et interprète les chœurs elle-même.

Articulé autour d’une charade insoluble, celle de la recherche de l’homme idéal, l’album commence avec « Certains animaux », un règlement de compte amoureux aux accords plaqués et vifs, donnant le la d’un opus aux sonorités plus pop que les précédents. Cette tonalité est conservée jusqu’au final aux accents rock de « Mon corps est une cage », après lequel le premier de cette fameuse charade est énoncé tout en douceur.

C’est le passé qui est à l’honneur dans les trois chansons suivantes, revanchard avec l’énergique « Qui me vengera », nostalgique avec le sublime et éthéré « Cinq ou six années » ; puis le de la charade poursuit l’énigme fil rouge de l’album qui devient alors plus sombre et torturé tout autour de « Mon troisième », avec pour seule exception « Lorsque tu m’as » et sa rafraîchissante excentricité musicale.

Cet album est une réelle innovation dans la discographie de Jeanne Cherhal, bien qu’il évoque, de par ses thèmes et ses mélodies, celles de Douze fois par an. Assez éloigné des rythmiques syncopées et des textes polémiques et engagés de L’Eau, son disque précédent, et à des lieues de la virtuosité pianistique de ses débuts – que l’on regrette en studio, tout en constatant un réel talent dans l’arrangement musical -, ce disque intimiste charme de par ses sonorités très diversifiées, tantôt ardentes et tantôt délicates, acoustique et électronique subtilement mêlées pour desservir avec une grande justesse des textes maîtrisés comme jamais auparavant.

On peut s’attendre à un vif succès pour cette Charade, un album de qualité, riche et entêtant qui ne présage que du bon pour la suite de la carrière de la chanteuse …

Label : Barclay  – Sortie : Mars 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *