Catégories
A la une Chroniques

Two Left Ears – Lazy Trace

Pas évident de ne pas être un petit peu chauvin quand il nous arrive des projets comme  Two Left Ears … sincèrement voilà bientôt quinze ans qu’on nous bassine avec cette histoire de French Touch, fourre-tout facile pour journaliste en manque d’inspiration, mais Lazy Trace à ce petit quelque chose qui démontre -une fois de plus – que les producteurs français n’ont rien a envier à leur voisins d’outre manche …

A l’initiative de Mathieu Adamski et Mathieu Desprez, Two Left Ears accueille en son sein la chanteuse Asako Fujimoto, Flashbacker vidéaste de métier et enfin Pirzo, batteur de Brisa Roché.

Ambiance cinématographique pour notre premier contact avec cet univers en clair obscur, « Bain de cendres » ouvre cet opus sur les échos lointains d’une radio déréglée dont le son serra progressivement recouvert par les accords nerveux d’un violoncelle aux vertus anxiogènes … c’est dans cette atmosphère de fin du monde que nous accueillons avec soulagement “While Time Was Leaving Street And Corners”, objet sonore précieux a là fois délicat et abrupt, où l’organique côtoie le digital avec une épatante justesse.

Difficile de ne pas songer avec nostalgie aux premiers albums d’Amon Tobin à l’écoute du titre  « A Night Parade With Pinocchio » … Les basses épaisses de « Light Sensitive Dilatation » cohabitent ici avec les bribes vocales d’une chanteuse d’un autre temps … Des basses toujours aussi présentes dans « Red wine and cigarettes » dubstep épileptique qui laissera votre cortex dans un désordre sans précédent. « Bird under valium » nous permet d’entendre enfin la voix d’Asako si s’évapore comme une bouffée d’éther survolant les beats à la manière d’une Björk sous psychotropes … Des bruits de ville, un piano et une basse jazzy, nous sommes dans le « 18ème » pas bien loin de Montmartre sans doute …

Encore un featuring avec Asako sur « Cliché » plus vaporeuse que jamais et nous finissons notre périple avec une pointe de nostalgie  sur « 6pack of dolls« , étonnant ensemble de samples extraits de BO de jeux game-boy première génération …

Avec son artwork à la Londinium et son univers sonore fait d’un patchwork d’atmosphères, Lazy Trace possède un côté intemporel et  s’inscrit sans peine dans la lignée de ces albums hors format que sont Bricolage  ou encore Twoism.

Label : Laybell – Sortie  : 2010

Disponible au format digital à prix libreICI

1 réponse sur « Two Left Ears – Lazy Trace »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *