Catégories
Chroniques

Two Left Ears – divAAAtion

Après Lazy Trace, gros coup de cœur de l’année 2011 pour la rédaction d’Adn Sound, les Two Left Ears, sont enfin de retour en 2012 avec divAAAtion !Très séduits par l’univers des deux Mathieu (Adamski & Desprez), caractérisé par une architecture abrupte peuplée de basses épaisses et  fourmillant d’une myriade de petits détails  sonores, nous attendions beaucoup de ce nouvel objet de curiosité digital …

… Et nous n’avons pas été déçus ! Si Lazy Trace faisait part belle aux mélodies, l’album n’en restait pas moins rugueux et exigeant, laissant les néophytes sur le banc des indécis.  DivAAAtion quant à lui, se veut plus accessible, plus rond.

Abstraction faite d’une introduction mettant en scène les premiers mètres de sillon d’un disque vinyle rayé,  les titres qui composent ce nouveau paysage nous font l’effet du calme après la tempête provoquée par Lazy Trace. Oh bien sur, les scènes qui se succèdent dans nos oreilles sont toujours le théâtre d’un monde  en proie à une certaine forme d’angoisse mais il semble y avoir comme une forme d’apaisement dans l’esprit de nos deux chimistes dont le travail n’est pas sans rappeler l’œuvre chirurgicale des  suisses de Reverse Engineering.

Écrire une chronique de ce nouvel album sans évoquer JayDivas nous semblait difficile, comme une boite à musique oubliée dans la tourmente le titre vous plonge dans une forme d’absence violentée par une série de beats syncopés. Un très bel album donc, que nous conseillons vivement aux amoureux d’une culture underground toute en richesse et en renouvellement. Quand aux autres, espérons qu’ils comprendrons c’est bien tout le mal qu’on leur souhaite !

Notre interview des Two Left Ears en 2011 :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *