Catégories
Chroniques

Sweatshop – Can We Get Hooked Up?

Sweatshop est le nouveau bébé signé chez Underdog Records réunissant Kuku Agami (Dafuniks), Daniel Fridell et Jonas Rendbo (ancien producteur des deux derniers lors de leurs carrières solo respectives). Sweatshop se forme en 2007 dans un studio de Copenhague avec la rencontre de Daniel et Kuku sur le morceau Darkness présent sur l’album. Six années plus tard, le groupe sort enfin son premier album : Can We Get Hookes Up ?.

Le projet se voulait à la base comme une aire de jeux musicale où les trois artistes seraient libre de créer selon leurs talents et univers respectifs, ce qui nous donne une musique riche et intelligente qui jongle entre hip-hop, soul et reggae. Les instruments restent, dans beaucoup de morceaux, assez minimalistes laissant la voix au premier plan pour nous porter. Minimaliste, mais toujours efficace.

Sweatshop est un groupe à la musique très intuitive. Il ne s’écoule que quelques heures maximum entre la composition (et l’écriture des textes) et l’enregistrement. Les enregistrements se font rapidement, et lorsque un morceau est terminé, on y retouche le moins possible. C’est ce qui fait la fraîcheur de Sweatshop.

En 2012 était sortit The Getaway, un E.P. 5 titre comprenant Drug et Get Away (présent sur le nouvel album) dont les morceaux ont été régulièrement joué sur la radio Nova, ce qui a bien servit à la popularité du groupe en France. L’album est sortit le 15 avril, et on trouve déjà plusieurs live très sympathiques sur youtube (live session à la Millfactory par exemple).

Ils joueront en live le 29 mai au Nouveau Casino. Pour l’occasion, Adnsound vous fait gagner des places ici.
Retrouvez également l’interview de Sweatshop ici.

Sweatshop – Drug

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *