Catégories
Chroniques

Röyksopp – Senior

Après avoir réussi le hold up musical de l’année 2001 avec Melody Am, Röyksopp délivre son 4ème album Senior, le pendant logique de Junior paru en 2009.

Les titres ambient ludiques et oniriques qui constituaient leur premier disque en ont fait un classique de l’électronica et ont suscité à juste titre l’engouement du public et de la critique. Mais c’est également le sacerdoce de nos 2 norvégiens dont toute nouvelle livraison est jugée à l’aune de ce coup de maître!

Senior n’échappe donc pas à la règle et ne parvient pas à convaincre. Issu d’un concept fumeux selon lequel Senior doit illustrer la sagesse, l’expérience et la nostalgie en contrepoint du précèdent album, Röyksopp s’enfonce dans un univers 80’s kitchissime et mièvre qui n’inspire nullement la nostalgie.

C’est une succession de clichés aux motifs naïfs, le titre « Coming Home » pensé comme une ballade nostalgique nous évoque plutôt l’image d’un vieillard engoncé dans son rocking chair contemplant le blizzard par la fenêtre. Le mal nommé « The Drug » affublé d’une vidéo pseudo anxiogène et mauvaise parodie du décapant « Come To Daddy » d’Aphex Twin va même jusqu’à provoquer l’ennui !

Quant à « Tricky Two« , cela ressemble étrangement à un mix des thèmes de séries TV les plus navrantes des années 80. Senior veut respirer la profondeur et la mélancolie mais à l’inverse il déborde de superficialité et d’ennui. Et si intégrer des sons qu’on dirait tout droit sortis d’un appareil d’assistance respiratoire est censé nous transcender, on a des questions à se poser quant aux réelles motivations du duo …

http://www.dailymotion.com/video/xeokpj_royksopp-the-drug-official-music-vi_music?start=235#from=embed

2 réponses sur « Röyksopp – Senior »

Superbe album, 5/5.
Dommage qu’il ne soit pas plus diffusé sur les grandes ondes, ça nous changerait de la soupe auditive qu’ils nous servent…

Bizarrement, autant je n’aime pas le reste de la disco du duo, autant j’ai apprécié ce nouvel album.
Contrepied du précédent, je ne sais pas (que j’ai écouté d’une seule traite et on ne m’y reprendra plus, Junior est en plus d’être mauvais, vulgaire à mon sens), mais cet onirisme naïf ne m’a pas déplu, à rapprocher à un Air inspiré par moment.
Suis même assez surpris d’avoir aimé ce Senior, pas un grand album mais plaisant.
3,5/5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *