Catégories
Chroniques

Le Cirque du Soleil – All together now

alltogethernow

Ah en voilà une bonne surprise, un DVD sur les Beatles ! All Together Now ! 40 ans après leur séparation,  Apple Corp. nous sort un documentaire inédit sur la fabrication du spectacle LOVE du Cirque du Soleil présenté en 2006. Le Beatle Georges Harrison a toujours eu l’intime conviction que la musique des Fab Four pouvait se conjuguer avec un spectacle de cirque et il avait fait part de cette idée à son ami Guy Laliberté, créateur du Cirque du Soleil. Mais, George meurt quelque mois après cette discussion. Du coup, Olivia Harrison, la femme de Georges, décide malgré tout de monter le projet, en accord avec Apple Corp.

Le documentaire raconte les 300 jours qui ont servi à la fabrication du spectacle LOVE : des premières réunions au soir de la Première. Grosso merdo, ça raconte l’histoire d’un père à la retraite (Georges Martin) qui travaille avec son fils (Gilles). C’est l’histoire d’un metteur en scène (Dominic Champagne) qui décide de s’attaquer à un mythe d’une façon qui n’a jamais été réalisé avant. C’est l’histoire des garants (Paul, Ringo, et les veuves Lennon et Harrison) d’un héritage qu’il faut conserver et transmettre aux générations futures sans le dénaturer.

All Together Now ! revient sur l’incroyable travail de Gilles Martin qui a la lourde charge de retravailler le Saint Graal, le catalogue Beatles en mélangeant les pistes de guitare, basse, batterie des 5 de Liverpool. Cette relecture en forme de Mash-Up peut être écoutée sur l’album LOVE. On se passionne assez vite pour le metteur en scène, Dominic Champagne, et ses grands moments de doute. Tout le monde a dû mal à s’imaginer le spectacle sans décors lors des premières répétitions à Montréal et se gène pas pour lui dire… Par ailleurs, la veuve Harrisson et la très casse couille Yoko Ono en remettent une couche dans le stress du pauvre Dominic. « Comprenez-vous les chansons de John ? » «Y’a trop de chansons de McCartney ! ».

Une fois à Las Vegas, dans la salle du Mirage Hotel conçu à 360° pour l’occasion, les 180 millions de dollars investis commencent à trouver leur justification. Et tout le monde souffle quand Paul McCartney vient assister à une répétition, et en sort subjugué ; d’ailleurs, en voyant l’ampleur du spectacle, il se remémore la manière dont tout ça a commencé : avec un petit crayon de bois, un petit morceau de papier, Sergent Pepper griffonné à la va-vite, … Le soir de la Première donne l’occasion de revoir toute la tribu Beatles : Ringo Starr et sa femme, Cynthia et Julian Lennon, Yoko Ono et Sean Lennon, la veuve et le fils Harrison, et le célibataire McCartney… All Together, tous heureux du résultat mais chacun de leur coté !

Au final, LOVE est plus un spectacle musical qu’un spectacle de cirque, tant la musique des Beatles écrase la scénographie de Dominic Champagne. Chaque tableau est un morceau ponctué d’images,  et de numéro de danse et d’acrobatie. 65 comédiens en costumes racontent de façon poétique, l’histoire personnelle des Beatles. Mention spéciale pour le tableau Day in the Life.

Le documentaire All Together Now ! a un certain charme car il est fort en nostalgie et en images mélancoliques sur un des personnages méconnus du mythe Beatle, Georges Martin. On est ému de voir le retraité se faire chier seul dans les gradins pendant les répétitions, ou de vivre son dernier enregistrement avec un orchestre symphonique, pour l’arrangement de While My Guitar Gently Weeps. Et on rigole des interventions de ce gros balourd de Ringo Starr qui ne supervise rien pendant 300 jours, et sort des phrases toujours aussi cheasy lors de la Première : « On est deux avec Paul, mais ce soir, on était quatre par l’esprit ». Un fan des Beatles y trouvera toujours son compte. Pour le non-initié, c’est un documentaire lambda sur le processus de création d’un spectacle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *