Catégories
Live reports

Justice Live – The Marquee at Cork – Irlande – 06.2012

Aller voir Justice, DJ’s français, dans une ville pas si grande d’Irlande, je trouvais ça tellement improbable que je n’ai pas pu résister… Me voilà donc dans un immense chapiteau de cirque. Autour, de petites échoppes vendant barbes à papa et autres cochonneries ô combien tentantes. Sur le côté, un bar qui n’accepte que le cash, dommage… C’est ça le décor du Marquee, où chaque année en juin-début juillet, la ville de Cork accueille des concerts, sous une grande tente bleue paumée au milieu d’un parc.

19h15 : habituée aux gros concerts, et pensant que Justice en était un, j’arrive en avance. Oups, il n’y a pas grand monde. Je fais tâche toute seule au milieu d’une vingtaine d’irlandais venus en groupes. Dehors, Irlande oblige, il pleut à verses. Un mec déguisé en tigre me dévisage pendant que j’écris ces quelques lignes sur mon téléphone. Peut-être que je devrais arrêter, tout le monde pense que j’écris un texto à quelques amis attendus, difficile de rencontrer d’autres amateurs d’électro dans ces conditions…

20h : au fur et à mesure, la salle se remplit. Le concert devrait commencer dans un quart d’heure. La tension est palpable. Les spectateurs sont de vrais fans ; Justice est assez peu connu en Irlande. Arrêter quelques instants de taper sur mon téléphone est une technique qui a porté ses fruits : Patrick et Daniel, deux étudiants de Cork, seront donc mes amis irlandais de la soirée. Ils ont découverts Justice sur Youtube, un peu par hasard, et sont depuis devenus accros. « Mais bon, le nouvel album est quand même moins bon que le précédent… J’espère qu’ils feront DVNO et We are your friends ! », m’explique Patrick avec son accent irlandais à couper au couteau (et je suis sympa, je vous ai fait la traduction !).

20h15 : le concert commence par Erol Alkan, super première partie ! Son set de 45min est fluide, et le DJ anglais a su vraiment convaincre tout le monde. Beaucoup de basses, un son simple et qui met de l’ambiance : les (jeunes, très jeunes) irlandais trouvent de quoi danser. Pour être franche, ce n’est pas transcendant mais c’est bougrement efficace.

21h : Justice. Les messies arrivent, campés derrière leurs platines ornées d’une énorme croix lumineuse. Difficile de savoir combien on est exactement. Dans les 200-300. Il y a deux semaines environ, Justice remplissait le Zenith, là ils se retrouvent au milieu d’un parc boueux, sous un chapiteau, entourés de fans trempés par la pluie.  Un petit bout de la toccata et fugue en ré mineur (eh oui, ça impose !), et nous voilà parti sur un Genesis endiablé mais pourtant assez similaire à la version album. On enchaîne sur DVNO, Patrick l’irlandais est content, le concert commence vraiment. C’est simple, dans chaque morceau les deux frenchies font des rappels de deux ou trois autres titres, créant à chaque fois l’hystérie générale. Les morceaux se suivent, et… se ressemblent assez. Paradoxalement, on ne s’en lasse pas. Étant assez réticente au dernier album, Audio, Video, Disco, je me laisse étonnamment emporter. Le remix de D.A.N.C.E. était magistral. A vue de nez, 10min de pur bonheur auditif, une agréable surprise donc. Parce que bon, Justice, c’est dansant et efficace, mais on ne s’attend pas non plus à des prouesses. Et pourtant… Les montées en puissance ne retombent jamais à plat comme souvent avec ce genre de musique et les clins d’œil aux autres morceaux se répondent sans faire lourdingue. Stress était particulièrement prenante, la scène éclairée tout en rouge. On en aurait aimé un peu plus tout de même, We Are Your Friend ayant très (trop ?) vite repris le dessus.

23h : QUOI ? Finit ? Déjà ? Un rappel avec Audio, Video, Disco et On’n’on, et c’est tout ? Bon, il est vrai que 1h30-2h de set c’est déjà pas mal, mais beaucoup restent un peu sur leur faim. Retour dans la boue, après un dernier adieu à ce chapiteau de cirque irlandais.

Quoiqu’il en soit, ce fut un concert assez exceptionnel, et une très bonne surprise. Morale de l’histoire : en Irlande, il n’y a pas que des roux et de la bière, finalement…

2 réponses sur « Justice Live – The Marquee at Cork – Irlande – 06.2012 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *