Catégories
Interviews

Interview – Crystal Fighters: « Notre nouvel album est très dansant »

Un univers festif, une pop loufoque, un style jovial … Une entrevue très summertime s’imposait avec Crystal Fighters. Leur deuxième album Cave Rave (une rave de grotte) est prêt à exploser dans vos oreilles dès le 27 mai. Quand aux concerts, ils sont physiques… Cet été donc, ne les louper pas ! (en passage dans la capitale le 21 mai à la Machine du Moulin Rouge, à Solidays, puis le 29 octobre.) Rencontre avec Sebastien Pringle (chant, guitare) et Graham Dickson (guitare, percussions).

Peut-on dire que votre musique, c’est « nature, danse et soleil » ?

Sebastien : Absolument ! Nature et soleil.

Graham : Notre musique est un mélange d’ancienne pop et de musiques aux techniques plus récentes. « Nature » correspond bien parce qu’on a passé beaucoup de temps à la campagne pour commencer cet album.

Ca vous fait quel effet si on vous dit que vous êtes des « Beach Boys modernes » ?

S : Ce serait un super compliment ! On aime beaucoup les Beach Boys. Leurs musiques ont eu un impact énorme sur la pop de l’époque. Ils ont introduit une nouvelle manière de jouer de la pop.

G : Ce serait super ! Mais on a besoin de travailler un peu nos chansons d’abord… (rires)

Sinon, vos nouvelles chansons sont clairement dans la continuité du premier album…

S : Oui, mais on voulait que cet album soit plus dense et plus complet. Dans la deuxième moitié de l’album, on a fait un morceau par idée. Ca donne des chansons très brutes !

Qui a conçu votre drôle de pochette d’album ?

G : Je pense que cette création va porter très bien notre album. La pochette a été faite par Paul Ashley. Un génie ! J’aime beaucoup son travail sur les liens entre le monde matériel et celui des esprits. Cette image montre comment on peut se créer un espace entre ces deux mondes. Dans ses créations, tout est relié ! La vie, la mort… et tout ce qui tourne autour.

Après le titre I love London sur Star of love (le 1er album), il y a désormais le morceau L.A. Calling. Vous avez chopé le rêve américain ?

S : Non, on ne croit pas au rêve américain. Ce n’est vraiment qu’un rêve ! Mais la période où l’on a vécu à L.A a été très importante pour nous : c’est là que l’on a fini la conception de l’album.

G : Entre London et L.A., on a eu deux vies différentes. On s’efforce de faire la connexion avec cet album.

L’album va être publié à la fin du mois de mai, c’est fait pour aider les gens à attendre l’été ?

G : Certainement ! Mais c’est aussi le fait qu’on vient de le terminer il y a quatre mois. Juste le temps de le distribuer, et voilà…

S : On espère surtout que les gens l’écouteront tout l’été.

Au quotidien, vous êtes aussi joyeux que dans vos chansons ?

S : Si tu fais l’effort de te montrer bon et joyeux, de vivre le moment présent… Le hasard viendra t’aider ! Si tu es plutôt négatif et que tu te concentre avant tout sur tes souffrances… il faut vite changer cela.

Le live, ça vous a aussi aidé à passer le cap du deuxième album ?

G : Le live a clairement changé notre manière de concevoir nos morceaux. Avant, on écrivait de la musique. Maintenant, on écrit aussi avec une ambiance et une énergie nouvelle en tête.

A un concert de Crystal Fighters, on danse non stop ?

Ensemble : Absolument !

G : C’est même vital ! Notre nouvel album est très dansant. Mais ce sont des ambiances dansantes très différentes : certaines sont relaxantes, d’autres sont festives.

Crystal Fighters en 3 mots ?

Vivant, Fou, Nature

Crystal Fighters – You & I

Interview réalisée par Etienne Gin
Crédits photo: Michela Cuccagna

6 réponses sur « Interview – Crystal Fighters: « Notre nouvel album est très dansant » »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *