Catégories
Chroniques

Blake Worrell – EP

Peux de gens connaissent Blake Worrell et pourtant,  sa,  ou plutôt ses, voix sont elles bien connues des amateurs de Hip-Hop, le MC Berlinois étant à l’origine, entre autres, du projet Puppetmastaz dont il assure pas moins de personnages soit 10 voix et 10 personnalités (c’est à lui que nous devons Rhyno durant cette Interview) … Après Whudeva en 2007 et The Second Coming 4 ans plus tard, Worrell reprend donc le chemin des bacs en solo avec un nouvel EP.

5 titres, 5 univers et 5 flow différents, avec cet EP Blake Worrell affirme une fois de plus la nature polymorphe de son style. Écouter ce nouvel EP c’est un peu comme essayer d’entendre le bruit de la mer au fond d’un caléidoscope … c’est, dépaysant !

Le tour du propriétaire débute sur une instru dépouillée constituée du minimum syndical, une gosse caisse, un kick et une basse assommante, Blake diffuse un flow riche en testostérone, Walkin’ The Walk renoue avec les classiques du Hip-hop à l’ancienne ! S’en suit Blake it up ! plus instrumental, qui nous présente un MC au Flow tout en variation, un exercice de style en soit. A l’écoute de ce morceau me vient la nostalgie du projet XRABIT + DMG$ dont Hello World était sorti en 2009 chez Big Dada.

Petit Bémol avec Bumberz, Electro-Hip-Hop dispensable … personne n’est parfait.

Qu’à cela ne tienne Globe Trotter vient furieusement relever le niveau avec un titre ou plane aux platines l’ombre des marionnettes. Dernière ligne droite avec un Breeze au confins du clubbing sur lequel Worrell nous sert un spoken-word du plus bel effet.

Une conclusion ?  Ne manquez pas une aussi belle occasion de donner un coup de jeune à votre vision du Hip-Hop ! Chapeau bas Blake !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *