Catégories
Chroniques

Big Deal – June Gloom

June Gloom est l’album idéal pour ce mois de juin qui est des plus moroses… (soleil, où es-tu ?). Idéal de par son nom, mais aussi car il propose une dream-pop à la fois ensoleillée et triste.

Big Deal est le résultat d’un savant mélange composé d’une fille et d’un garçon : Kacey Underwood (californien d’origine) et Alice Costelloe (de Londres). Et quand la Californie rencontre l’Angleterre, cela donne une pop grunge, emprunte d’une certaine mélancolie. Sauf que, contrairement à leur premier album Lights Out sorti en 2011 qui surfait plus sur une pop acoustique insouciante moins grunge, sur fond d’un univers plus intimiste, le second album de Big Deal, June Gloom, propose des morceaux davantage énergiques, plus électriques, avec des percussions, une batterie plus présente, et des riffs agressifs.

L’album s’ouvre avec Golden Light qui monte en puissance avec la batterie. Swapping Spit est plus énervé, mais moins que Teradactol, où on est plus dans du rock indie. Dès les premières chansons de June Gloom, on se rend vraiment compte du changement d’avec leur premier album !

In Your Car illustre le juste équilibre entre la fragilité des voix et l’énergie des instruments. C’est là toute la sensibilité et la singularité du duo. Dans Dream Machines (mon coup de cœur), la batterie rythme le morceau porté par le chœur des chanteurs. Pristine et Little Dipper sont les ballades de l’album. Un peu trop longues à mon goût… Close Your Eyes (5min56 tout de même!!) clôt cet album tout en finesse, en douceur et en intensité.

Depuis Lights Out, le groupe a gagné en maturité et en qualité. June Gloom est un album plus élaboré marquant l’évolution de Big Deal. Un premier album est toujours une sorte d’“essai” un peu brouillon, le deuxième est généralement plus abouti mais auquel il manque toujours ce petit quelque chose, et le troisième est souvent LE bon. Espérons que cela soit le cas pour Big Deal qui nous propose un bon deuxième album, mais qui manque en effet de ce petit “truc” qui ferait toute la différence…

Big Deal – In Your Car

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *