Catégories
Chroniques

ARCANE ROOTS – Left Fire

Quelquefois j’aimerais que des groupes comme Arcane Roots se simplifient l’ existence sans essayer d’ alterner au sein de la même chanson la délicatesse du chant et les excès de vitesses guitaristiques, la vulnérabilité des sentiments et les vocaux criés à plein poumons.

You Are a fait figure en ce qui me concerne d’introduction idéale pour ce Left Fire avec le staccato d’une guitare mélodique dont le son très pur ressemble par moments à celui d’un synthé. Cette chanson à la fois dynamique et mélancolique révèle le chant d’ Andrew Groves presque confondu avec l’ ensemble pour un hard rock teinté du romantisme progressif des Rush, Enchant, Dream Theater.

Arcane Roots creuse une trame sonore sans enjolivures de synthés, cordes ou cuivres, axée sur la technicité des guitares et le spleen du chant, mais ce court disque (8 titres si je ne compte pas plusieurs versions alternatives des chansons) se révèle assez monocorde dans sa palette mélodique, j’ entends également quelques passages qui déçoivent au détour d’une écoute pourtant agréable.

La partie vocale romantique d’Habibty détonne avec l’ attaque des guitares. Sur Long & Low Groves croit tenir un bon refrain et l’ assène sur plusieurs tons pendant les dernières 1mn 56 de la chanson, mais malheureusement il se trompe. Enfin les refrains, parties vocales criées, me font grincer des dents, un amer gâchis étant donné la qualité intéressante de la voix.

Malgré la complexité des changements de tons et de rythmes, ce disque me donne au final l’impression d’une certaine incohérence, la fusion des genres exige justement une grande rigueur pour éviter de devenir démonstrative, écueil à moitié évité pour ce disque intéressant mais court et inégal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *