Catégories
Live reports

Xzibit Live – Le Nouveau Casino – 22.05.2013

Le temps n’est pas au rendez-vous, il peut, il fait froid et gris mais on compte bien sur Xzibit pour nous faire oublier ce temps pourri…

Après trois stations de métro me voilà rendu à Parmentier. Je retrouve mon binôme devant l’entrée du Nouveau Casino où étrangement il n’y a pas foule. Nos regards se croisent un peu suspect… Une fois le guichet passé, on se sent un peu plus rassuré la petite salle est déjà pas mal remplie.
Un public qui reflète la scène hip-hop devant Dj Simsima qui nous en met plein les oreilles et nous offre un set détonant d’un mix d’artistes East & West coasts sur des prods West Coast. Ce set très technique, énergique et musical nous rappelle le fameux Dj Rectangle de LA.
La salle ne désemplit pas, bien au contraire, les beannies à pompons et les casquettes sont de plus en plus nombreux.
On regrette fortement le volume sonore, qui gâche pas mal la prestation des artistes et nos oreilles par la même occasion, le niveau des décibels était bien plus haut que la normale.
Dj Simsima finit son set, il est largement remercié par le public du Nouveau Casino.
Xzibit, de son vrai nom Alvin Nathaniel Joiner, a sorti un nouvel opus en 2012, Napalm. Il choisit Paris et le Nouveau Casino pour nous le présenter, après une longue absence sur les devants de la scène et pour faire oublier la notoriété qu’il a gagné dans l’émission « Pimp My Ride » qu’il présente sur MTV.
Le rappeur entre en scène, le public en délire, Xzibit nous met dans l’ambiance et à la page. Artiste puissant, imposant, à la voix rauque. Il nous présente son Dj, Dj Invisible, qui n’est autre que son cousin.
Avant de se lancer dans un show démentiel d’une heure et demi, il nous fait part de son amour pour Paris (« I fucking love Paris »), son bonheur d’être de retour dans notre capitale.
Xzibit est rappeur et acteur avec son public qui le lui rend plutôt bien à base d’échanges vocaux comme « make some noise », « scream »or « put your hands up » et en clin d’œil à son émission il nous affirme : « i’m not gonna fix your car ».
Il nous emmène dans un moment de recueillement et de souvenirs en rappant le morceaux qui l’a fait connaître, Paparazzi. Les mains sont en l’air, les bouches articulent chaque mot, chaque phrase, c’est une foule en délire qui kiffe.
Au passage il remercie ses HomeBoys tels que Dr Dre, Alcolhic
Il nous explique que beaucoup de choses se sont passées depuis son premier album jusqu’à maintenant et qu’il manque une personne, Nate Dogg, « pay tribute to him ». Xzibit poing levé, se recueille, les briquets et leurs flammes brillent dans la salle obscure. S’en suit Spread It Out de l’album Napalm, track favorite de son fils, qu’il nous fait chanter tous en cœur…
Xzibit quitte la scène en nous disant : « thank you Paris. I see you next time ». Et nous aussi on le remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *