Catégories
Live reports

Ludéal Live – Sentier des Halles – Février 2010

En prévision de la sortie imminente de son deuxième album, Ludeal a profité de la chaleur de la petite salle du Sentier des Halles pour nous présenter  « Allez l’amour » qui parle forcément un peu d’amour et d’eau fraiche …

Ambiance sitting pour ce premier concert de lancement d’album, le public assis sur les bancs du font invitant « la fosse » à ne pas trop lutter contre les lois de l’attraction terrestre … quelques râleurs, une remarque bien placée et tout rentre enfin dans l’ordre … qui plus est Ludéal vient de s’installer c’est le moment d’éteindre la lumière …

Le problème avec les premiers concerts c’est qu’on essuie souvent les plâtres, et la prestation de Ludéal n’a pas dérogé à cette fatale malédiction … soit dit en passant, rien de bien méchant dans tout cela mais il y avait comme arrière goût approximatif dans la mise en place du set.

Passons outre cette petite gène technique, et penchons nous sur le bonhomme, aussi charismatique pendant les titres que timide durant les interludes, plutôt sympathique au demeurant.  Si ses compositions sonnent justes et si les arrangements sont bons, c’est surtout par les textes que Ludéal se démarque. Il distille un univers romantique et décalé, porté par des images un peu fantaisistes.

Après une petit heure de concert et un rappel on ne peut plus foiré … c’est que l’usage veut, qu’on ne s’arrête pas en plein milieu d’un morceau en affichant un air débonnaire … nous repartons un peu contrarié mais finalement séduis par l’ensemble … alors … à suivre donc !

Myspace Ludéal

1 réponse sur « Ludéal Live – Sentier des Halles – Février 2010 »

Effectivement je confirme bonne musique et bons textes. Un côté très Bashungien(gloire et paix à son âme!)
Mais la voix aaaaahhhh, la voix ça ne passe pas…
Sûrement du as des arrangements hasardeux, car en live (d’après ce que j’ai pu lire ici-même et entendre), le jeune homme semble plus authentique, et donc plus intéressant.
Un artiste qui a mon humble avis explosera avec la maturité(au sens figuré, bien sûr ;-P ), à condition qu’il arrive a imposé son style qui pour l’instant ne semble transparaître que lors de ces performances live (Moyennes selon tes dires).
Espérons qu’as la différence du grand Alain nous n’attendront pas qu’il lui reste trois mois a vivre pour reconnaître publiquement son talent.

Messieurs les censeurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *