Catégories
Chroniques

Lo mueso – giant catarzee

Lomueso-giantcatarzee

Mais quel est donc cette musique qui m’empêche de lire tranquille… Ah oui, c’est cet album, « Giant Catarzêe » de (lo:muêso). Le groupe espagnol au son tout aussi étrange que son nom.

Remettons cette phrase dans son contexte : cela vous arrive-t-il d’écouter de la musique en lisant? Si oui, alors vous savez autant que moi que c’est impossible, c’est l’un ou l’autre. Et là c’est la musique qui gagne, par KO, et je ferme mon bouquin.

Pour notre plus grand bonheur, ce groupe ne se laisse pas l’écouter en musique de fond. Les guitares se déchaînent en hurlant, puis une intro calme et joyeuse comme sur « Combinado Magyar » nous fait baisser notre garde, et l’énergie reprend de plus belle. Le morceau « Disporic Catastrophê » démarre en trombe pour ne plus s’arrêter, fleurtant avec le hardcore, tandis que « Genderandsoger » s’autorise des passages mélodiques. On souffle un peu et le titre suivant nous replonge dans un déluge de son brut.  Impossible de décrocher, ou de s’ennuyer.

On regrettera juste que la voix soit autant en retrait, même si certains titres en gagnent en nervosité punk (« Rhapsodian Broken Meniscos »). On garde une légère frustration de ne pas comprendre les paroles parfois. Mais on en redemande!

Label : Aloud Music – Sortie : 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.