Catégories
Chroniques

Filiamotsa – Filiamotsa – EP

Comme le trio toulousain Naïve avait bouleversé mon univers musical en 2009, je découvre le duo Filiamotsa courant Juin via l’EP éponyme « Filiamotsa », un choc auditif et émotionnel sans pareil.

Emilie joue du violon, Anthony de la batterie. En cette simplicité évidente se trouve une musique inouïe, céleste de par la nature classique de sa formation et pourtant située entre psychédélisme saturé et compositions fluides. La douceur apparente de leur musique rencontre les influences du grunge, du noise, de l’éclectisme moderne et d’un jeu de scène cathartique, détruisant les barrières entre styles musicaux. Grâce au duo, j’ai trouvé la part de désinvolture et d’énergie que je ne trouve que rarement à l’écoute de la musique classique. Un coup de foudre immédiat qui s’est révélé amplifié pendant les Eurockéennes (en Live on l’imagine aisément). Sans hésitation, le meilleur concert du festival. Le duo nous a fourni toute l’ambivalence de leur musique avec fougue et passion. Sous le soleil pesant du mois de Juillet, ce jour là, Filiamotsa a littéralement rameuté la foule.

Pour parler de l’EP, il se compose de cinq morceaux, cinq perles de l’instrumental sans chant ni samples vocaux. Anthony et Emilie étonnent sur « KC« , le premier morceau avec une musique rapide au violon vibrant et à la batterie au tempo tour à tour ferme et feutré. Sur « Motrice« , c’est sur l’engouement d’une fusion instrumentale parfaite que la rythmique embrasse un violon duplice (fluide et grinçant). La force des compositions fait monter le frisson avant de déchaîner un violon saturé et d’influence grunge et rock’n’roll. Avec « Montroyal« , une montée plus calme s’opère sur un fond de beauté classique et aérienne. Anthony procède alors au crescendo et le duo s’emporte finalement sur une boucle enivrante et saturée. Une métamorphose constante entre les influences des grands compositeurs de la musique classique et les envolées expérimentales et dynamiques de deux esprits en fusion.

Label : ChezKitoKat

Je chroniquerai prochainement « Tribute to KC », l’album du duo sorti en 2009. Bonne écoute ! Je ne peux que vous conseiller fortement de surveiller leurs dates de concerts :

7 Aou. 2010 @ Le Chien à Plumes, Langres
Du 20 Août au 5 Sept 2010 EN TOURNÉE AVEC INZINZAC aux USA
14 Oct. 2010 @ Nancy Jazz Pulsations (NJP) + THE EX
16 Oct. 2010 @ Centre socio culturel Prabbeli, Wiltz (Lux)
23 Oct. 2010 @ MCL de Gerardmer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *