Catégories
Chroniques

Balthazar – Applause

Balthazar est un groupe belge qui officie depuis 2004, et qui se définit sur son myspace comme appartenant au blues. Avec Applause, le premier album du groupe, on découvre pourtant – ou redécouvre, pour les quelques chanceux présents dès l’EP de 2006 – un univers teinté de plusieurs influences. Une touche de pop-rock, une dose d’électro, quelques violons qui éloignent du rock classique, beaucoup de chœurs, une voix profonde et terriblement rock, et on obtient ce chouette mélange de tout. Des guitares ultra-présentes qui rappellent l’énergie d’un groupe comme Arctic Monkeys, un rythme ultra-efficace qui jamais ne s’affadit.

Impossible de rester de marbre en écoutant Balthazar. On a envie de bouger, on secoue la tête. On a envie de les voir jouer en live. On imagine très bien une salle enfumée, une scène éclairée aux néons bleus pour la touche rock mystique qui résonne bien avec les chœurs, et on y ajoute une note de rouge, pour la sensualité. On a envie de se coller aux voisins, de se dandiner en rythme. Applause nous transporte dans un univers où il fait bon lambiner. Avec sa musique intelligente, il ne demande pourtant pas de réfléchir pour l’aimer.

Le titre Fifteen Floors est déjà mythique. L’ingénuosité du morceau est remarquable. On adore aussi le blues enrobé de Blues for Rosann ou la mélodie sifflée de I’ll stay here. On ne saurait que trop conseiller The Boatman et The Wires. Chaque chanson est différente, et pourtant semble suivre une ligne de conduite bien tracée. On ne peut pas définir Balthazar comme un groupe de rock classique, car Patricia Vanneste vient contraster le quintet, en apportant sa touche féminine avec son synthé, ses violons et sa voix. Elle est l’originalité de la formation, ce qui lui confère ce son si particulier. Le chanteur principal Maarten Devoldere, qui possède une voix envoûtante, joue aussi du clavier. Tous sont des prodiges, jouant de la musique comme on parle. Tous savent se faire entendre et le tout relève du génie.

Avec cet album, dont le titre est une réelle invitation, Balthazar possède désormais toutes les cartes en mains pour se faire une place parmi les grands. Cet opus est un passeport pour la gloire. Let’s Applause Balthazar.

Auriane Hamon.

1 réponse sur « Balthazar – Applause »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *