Catégories
Chroniques

Anti-D – DEMO

anti-d-demo

Anti-D est un « jeune » groupe (formé en 2006), il a accumulé une belle expérience scénique et deux maxis. Le premier (six titres) est sorti en 2006 et le second, en 2008 comporte quatre titres prometteurs auto-produits.

Ce dernier est issu d’une rencontre avec Julien Griveau, en studio, il les aide à trouver leur identité sonore, depuis il est devenu leur ingénieur du son sur les concerts du groupe. Anti-D travaille actuellement sur six titres supplémentaires pour un album à venir.

Un maxi de quatre titres en guise d’introduction à un album, je pars avec des a priori, j’avoue je me suis demandée s’il y a avait beaucoup de choses à dire sur si peu de morceaux, si cela pouvait refléter un esprit, une ambiance… J’ai été agréablement surprise, en peu de temps, une énergie folle se dégage, on a qu’une seule envie les entendre sur scène. En contraste avec ce dynamisme, une atmosphère tendant largement vers la contestation et la dépression !

« Nicolas » se résume à deux phrases : « I wanna destroy the rock n’ roll / Anti-Nicolas », une belle entrée en matière qui affiche clairement les ambitions et les prises de position du groupe ! C’est peut-être pour cela qu’ils ont été retenu pour jouer à la fête de l’Humanité. La basse est mise en exergue de façon bien sentie vers la fin du morceau, il sonne comme un hymne et devient incroyablement entraînant !

Pessimisme avec « Adam et Eve », on ne sait pas trop s’il s’agit d’une rupture ou d’un morceau sur la fatalité, à la limite ce n’est pas bien grave. J’ai une tendance à trop m’attacher aux paroles des chansons d’un groupe, pour une fois, avec Anti-D, c’est l’effet inverse, on est happé par la musique, le reste vient ensuite.

Les deux derniers morceaux de cette démo sont des bijoux. « Ashbury », avec ses rythmiques qui peuvent évoquer Placebo par moment, est taillé pour la scène ; très efficace avec un texte fédérateur sur l’envie de liberté. Aux premières notes d’ « A l’ouest » on s’imagine une petite accalmie, mais les accords dissonants nous rappelle bien vite à l’ordre, la longue conclusion du morceau est éblouissante, un mélange entre les Doors et Pink Floyd. Une ambiance que vous pouvez apprécier en live grâce à une vidéo mise en ligne sur le my space du groupe.

Du coup, on attend l’album avec une grande impatience (le groupe nous offre le titre « Rouge » en avant-première sur le my space), et surtout, on guette les dates de concerts, vite remplissez l’agenda !!!

www.myspace.com/legroupeantid

2 réponses sur « Anti-D – DEMO »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *