Catégories
Chroniques

Wave Machines – Wave If You’re Really There

Wave Machines c’est quatre anglais natifs de Liverpool un peu allumés. Pour faire simple, c’est certes une formation qui s’ajoute à la déjà longue lignée des groupes hypes en « wave » (Airwave, The Wave Room, Rogue Wave, TheWave Band)  mais eux, c’est … différent …

Avec « Wave If You’re Really There » leur 1er album, ils s’imposent comme une nouvelle référence dans le courant pop rock new wave anglophone !

Du web à la TV en passant par la presse, tout le monde s’accorde à plébisciter Wave Machines, même les Inrocks, qui leur ont fait la primeur d’un macaron. Mais c’est peut être qu’il y a de bonnes raisons …

Il faut bien dire que c’est beau c’est frais, c’est nouveau, ça détend et ça s’écoute tout seul, planant mais énergique.

Définit comme créateur  d’un mouvement qu’on pourrait appeler  « art pop instinctive » (selon notre ami Nicolas Rey) avec un style éclectro-pop, les Wave Machines nous transportent. On se laisse porter par leurs rythmes, leurs mélodies mais on pense beaucoup aussi…

On entend sur ce bel album des sonorités bien anglaises avec des chansons dansantes, efficaces et prenantes.. Le chanteur a une voix hystérique mais calme pour autant. Étrange concept …

Ainsi Tim Bruzon + Carl Brown + James Walsh + Vidar Norhein (Les déjantés de WM) = les nouveaux MGMT, selon certains… Et c’est tout ce qu’on leur souhaite, de rencontrer le même succès que leurs compères américains ! Il faut dire qu’il y a bien un petit quelque chose de semblable à Oracular Spectacular dans l’état d’esprit du disque avec, et c’est rare, rien à jeter sur cet album de 10 titres, alors mention spéciale pour ce premier opus surprenant qui nous envoute de la première à la dernière note. On aime, que dis-je, on adore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *