Catégories
Chroniques

The Strypes – EP

Attention, claque musicale avec The Strypes, un groupe venu d’Irlande et dont la notoriété est grandissante !

Noël Gallagher est allé les voir sur scène et a déclaré avoir été bluffé… Sir Elton John (non, ne riez pas !) a même dit d’eux : They have a knowledge of R&B and blues at 16 years of age that I have only amassed in my 65 years. They’re just like a breath of fresh air.” Rien que ça ! Intriguée par tous ces encensements, j’ai donc écouté ce premier EP des Strypes…

L’album s’ouvre avec le titre de l’EP : Blue Collar Jane. Une intro mi blues, mi rock : du “bluesy rock”. Ma première impression est : “WOW… Ca fait un bail que j’ai pas entendu ce genre de son…”. Oui, jusqu’à présent j’étais “obligée” de rejouer mes vieux vinyles de british blues (Rolling Stones, The Who, Chuck Berry…). Blue Collar Jane est une véritable pépite musicale. La guitare électrique lance le morceau suivant : What the People Don’t See. Les percussions sont saisissantes. Tout est maîtrisé aussi bien vocalement qu’instrumentalement. Les riffs de guitares sont frénétiques. L’EP se termine avec I Wish You Would. C’est comme si on mettait dans une bouteille de bière irlandaise du vieux rhythm’n’blues, du rock des années 60/70, une pincée de pop garage et qu’on mélangeait le tout. Les trois morceaux qui composent cet EP envoient du lourd !

Quelle sensation étrange d’écouter un nouveau groupe, des nouveaux morceaux, mais d’avoir l’impression d’écouter un album britannique sorti dans les années 60… Surtout quand on sait que derrière les Strypes se cachent 4 garçons (talentueux) de 15/17 ans. Pour le moment, les seules critiques qu’on peut lire sur The Strypes concernent leur look, leur âge, le fait qu’ils copieraient… Eh bien justement, non, ils font tout sauf copier. Ils disent juste au travers de leurs chansons : “Le passé est inspiration. Faisons revivre à notre façon le britsh blues/rock des sixties”. Et comme ils sont jeunes, ils le réinventent de manière fraîche, immature et mature à la fois. Car de la maîtrise, ils en ont ! Si The Strypes revendiquent leur culture rétro, ils revendiquent aussi écouter des groupes contemporains tels que The Artic Monkeys, The Black Keys, Jake Bugg etc. En tout cas, se dire qu’en 2013, des jeunes de 16 ans peuvent nous pondre un tel son, ça fait plaisir !

Vite, VITE, un album !

The Strypes – Blue Collar Jane

 

2 réponses sur « The Strypes – EP »

[…] Je vous en avais déjà parlé en mai dernier à l’occasion de la sortie de leur EP : Blue Collar Jane. The Strypes, ce sont 4 irlandais originaires de Cavan, qui, avec une moyenne d’âge de 16 ans (mais une grande maturité musicale), sortent leur premier album qui est une merveille pour nos oreilles ! Pour en savoir un peu plus sur ces jeunes hommes qui ne cessent de faire parler d’eux, et principalement qu’en bien, je vous invite donc à lire ma chronique précédente. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *