Catégories
Chroniques

The Ghost Inside – Returners

Puisque nous sommes sur du gros son avec le concours de Cavalera Conspiracy, restons dans cette même veine le temps d’une chronique d’un album encore tout chaud.

The Ghost Inside est l’un des groupes qui animera la Cannibal Stage pendant le Festival de Dour. Attendu pour le vendredi 15 juillet, ce groupe de Los Angeles devrait combler les fanatiques de metalcore melodique avec des morceaux inspirés par la violence du hardcore et les mélodies fines et travaillées du metal symphonique. La réunion de ces deux bords donne le metalcore de The Ghost Inside.

Leur dernier album, « Returners », sorti en 2010 sur le label Mediaskare Records rappelle franchement Parkway Drive ou encore Comeback Kid (avec qui le groupe a tourné le 24 avril dernier). Toujours en chant saturé, Vigil est clairement un enfant du hardcore, tout comme ses compères de fortune. Les lourdes parties d’Aaron (guitare), Zach (guitare) et de Jim (basse) attestent de la férocité globale du groupe. Pas d’accalmie pour ce groupe qui nous balance des titres taillés pour le circle pit. D’abord surpris par un premier morceau, Walk Away From The World, qui fait punk plutôt que metalcore, The Ghost Inside remet les pendules à l’heure avec Greater Distance qui balaye immédiatement toute déception. Le quintet ne s’est pas calmé, loin s’en faut. Overlooked et Between The Lines se confondent avec les meilleurs morceaux de Parkway Drive, gage de qualité même si certains regretteront du coup le manque d’originalité, mais qui a copié qui ? Personne probablement. Le metalcore est une grande famille d’affamés de gros sons et on ne reprochera à personne que certains en évoquent d’autres.

Sur The Conflict, Vigil se confond avec Winston de Parkway Drive et je n’imagine personne être capable de faire la différence entre leurs chants. Le sample aérien du chant d’une femme nous rappelle alors qu’il ne s’agit pas dudit groupe auxquel je compare nos Ghost Inside. La conclusion est la suivante, si vous aimez Parkway Drive et les gros monstres du metalcore international alors jetez-vous sur « Returners » car l’album est à la hauteur des plus grands. Je vous donne rendez-vous au Festival de Dour pour quelques circle pits.

Label : Mediaskare Records

1 réponse sur « The Ghost Inside – Returners »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *