Catégories
Chroniques

The Death Set – Michel Poiccard

Vous avez écouté en décembre leur EP “Slap Slap Slap Pound Up Down Snap” et vous n’en pouvez plus d’attendre l’album ? Et bien pour cette fois, l’attente a du bon !! “The Death Set” débarque enfin avec un nouvel et second disque :“Michel Poiccard”, qui sort chez Counter Records le 28 février prochain. Cet opus marque non seulement le retour du groupe, mais aussi leur collaboration avec XXXchange (Spank Rock, The Kills).

Quelle excitation avant de presser le bouton “Play” ! Car on ne croyait pas vraiment à leur retour depuis la disparition de Beau. On a donc un petit pincement au cœur tout de même car Beau Velasco n’est plus, décédé tragiquement en 2009 d’une overdose. On pense que sans lui, on va être déçu, que forcément ça va être moins bien, et on pense mal !

Ça y’est, le bouton “Play” est enclenché, et c’est la voix de Beau qui ouvre l’album : “I wanna take this tape and blow up ya fuckin’ stereo”. Et là, on sent de suite que ça va annoncer du lourd, du punk bien sale comme on l’aime. Et c’est parti pour 17 morceaux aussi déjantés les uns que les autres. Mais des morceaux parfaitement maîtrisés jusque dans leur ordre. Quand ça gueule trop, un morceau plus calme s’ensuit histoire qu’on en ait pas marre que ça crie trop, et puis ça reprend de plus belle. Du coup, pas une fois on zappe une chanson et on écoute l’album d’une traite. Avant de le réécouter encore et encore, sans jamais saturer. C’est survolté, décérébré, enflammé. C’est si énergique que ça nous rend énergique, ça nous donne envie de sortir crier dans la rue, de sauter de partout ! Un défouloir oui, mais aussi un savant mélange de punk, d’un hip hop enragé, de rythmes déchaînés et de riffs de guitare saturés.

Quant à Beau ? Oh, on a même oublié qu’il nous avait quitté car son esprit est présent sur l’album qui est justement “une célébration de la vie de Velasco”. Et on l’avait compris rien qu’en lisant quelques titres comme “Too Much Fun For Regrets” et “Is It The End Again ?”. Puis il y a les passages de “Is That A French Dog ?”, un monologue d’une minute de Beau, suivi du magnifique “I Miss You Beau”. Allez, on peut le dire et se risquer au jeu de mot : c’est beau, même plus que beau !

Ah, mais au fait, pourquoi “Michel Poiccard” ? Écoutez “Michel Poiccard Prefers The Old (She Yearns For The Straight ?)”, regardez “A Bout De Souffle de Jean-Luc Godard où Belmondo incarne Michel. Et vous comprendrez.

Label : Counter/PIAS France – Sortie : 28 février 2011

2 réponses sur « The Death Set – Michel Poiccard »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *