Catégories
Chroniques

Sole and the Skyrider Band – Hello Cruel World

Figure de proue de la scène US Hip-Hop indé, Sole est de retour, toujours en compagnie du Skyrider Band, avec Hello Cruel World, premier format long depuis son départ du Label Anticon. Après plusieurs essais plutôt convaincants sur la voix tortueuse du Post-Rock, Tim Holland à finalement choisi de s’orienter vers un Eléctro-Hip-Hop forcément plus accessible mais qui possède aussi les défauts inhérents à cette qualité.

Il faut avouer que nous avons été un peu surpris de ce virage en épingle pour ce qui est de la direction artistique de ce premier opus sous l’égide de Fake Four Inc. Très séduits par ce mélange fait d’un rock très travaillé et d’un flow rocailleux que Sole et sa petite équipe nous avaient présenté l’an passé, nous le somme un peu moins par les instrumentaux qui servent de trame à Hello Cruel World. S’il est difficile de renier la qualité de production de ces 13 morceaux, leur caractère grand public s’éloigne franchement de ce à quoi le notre MC militant nous avait habitué.

Relativisons cependant, car nous n’avons pas à faire à n’importe qui et si l’ensemble est inégal, il demeure quelques pépites en son sein qu’il serait bien dommage de passer sous silence. Les deux premiers titres en sont d’ailleurs un excellent exemple, avec Napoleon qui ouvre le bal sur un ensemble de map empiriques qui donnent une couleur sombre au titre et portent fort bien le discours de Sole mais surtout le très efficace D.I.Y. dont l’atmosphère résonne avec la colère sourde des mots du MC et pour  ce refrain, que l’on croirait tout droit sortit du répertoire de Burial.

Amateurs de scène indépendante et d’autres musique abstraites, faites pour un temps abstraction du vocodeur et plonger vous dans l’univers de Sole dont le verbe n’a quant à lui pas perdu de son sens et de son militantisme !

Label : Fake Four Inc. – Sortie : Juillet 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *