Catégories
Chroniques

Naâman – Deep Rockers, Back A Yard

Révélation française de l’année 2013 aux Victoires du Reggae à tout juste 23 ans, le Normand Naâman (toujours accompagné de son beatmaker et ami Fatbabs) sort son premier album Deep Rockers, Back a Yard chez SoulBeats Records. L’album est enregistré à Kingston en Jamaïque, dans un studio mythique aidé par des noms de légende dans le reggae : Sam Clayton (ingénieur son de Toots & The Maytals), Sly Dumbar (Skin, Flesh and Bones ; The Hippy Boys) ou encore Dalton Browne. Le mixage s’est fait en France, car l’artiste exigeant ne trouvait pas ce qu’il cherchait sur le sol Jamaïcain. Beaucoup de morceaux de l’album sont des reprises de Deep Rockers (sa première mixtape sortie en 2012, qui a reçu un bon accueil) réactualisés avec une production plus professionnelle et de nouveaux arrangements.

Remarqué au Reggae Sun Ska par le grand public, et comptabilisant plus de 800 000 vues pour Skanking Shoes sur Youtube, Naâman nous offre un album qui colle le smile dès le premier morceau avec un reggae optimiste, à son image : simple et souriant. Lorsqu’on l’écoute pour la première fois, il est difficile de deviner qu’il est français et blanc. En effet, le jeune chanteur utilise un accent et des contractions ou expressions Jamaïcainnes au travers de textes pro-cannabis et anti-babylone. Classique reggae, et on aime ça. Rien de nouveau ou de révolutionnaire dans sa musique, mais un bon mélange intelligemment dosé et brillamment exécuté de ska, dancehall et roots.

Deep Rockers, Back a Yard est un album qui contient déjà plusieurs tubes : Freedom, House of Love, Skanking Shoes, Madness,… Un featuring avec Cutty Ranks (Rebel for Life) et un morceau réutilisant tout les codes d’un bon morceau roots : Badman Beware. Un premier album digne de celui que l’on appelle “le jeune prodige du reggae français”.

Naâman – House Of Love

L’album de Naâman, Deep Rockers, Back a Yard est disponible depuis le 4 juin 2013.

 

2 réponses sur « Naâman – Deep Rockers, Back A Yard »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *