Catégories
Chroniques

Miaoux Miaoux – Light of the North

En ces jours de canicule, je vous propose une musique des plus rafraichissantes. Ne vous installez pas confortablement avec le ventilo (ou la clim pour les plus chanceux) à fond, mais levez-vous et préparez-vous à danser !

Malgré son nom Miaoux Miaoux, le groupe dont je vous parle aujourd’hui n’est pas français, mais originaire de Glasgow en Angleterre. Miaoux Miaoux aka Julien Corrie (ancien des Maple Leaves), aime juste les chats et les miaulements français. Il a rajouté un “x” pour se “différencier” et pour qu’on le trouve plus facilement sur Internet tant qu’à faire. Après un premier EP Bloom sorti en mars 2010, suivi du single en édition limitée Knitted en septembre 2010, Miaoux Miaoux sort son premier album : Light of the North chez Chemikal Underground Records. Un album composé de 10 morceaux. Avant d’écouter le-dit opus, j’ai d’abord vu et écouté en boucle le clip Better for Now. J’ai de suite accroché. La chanson est entraînante, ennivrante, légère. De la dance-pop comme je l’aime. On est à mi-chemin de la dream-pop (que je rapprocherais à celle de High Highs) et de l’indie-pop à la Royal Concept, le tout avec des sonorités électro.

L’opus s’ouvre avec Sweet Clean. Une intro acoustique, suivie de la voix douce de Julien Corrie. Le refrain est comme la voix, doux, temporisé par la basse et la batterie. Une bonne ouverture pour cet album. S’ensuit Autopilot, un morceau un peu plus életro avec quelques touches de synthé. Le refrain est complètement envoûtant et vous fait voyager dans des endroits lointains et paisibles… Pour ceux qui aiment l’electro-pop colorée et les mélodies sucrées, vous serez ravis. Hey, Sound ! est le morceau le plus électro de l’album et aussi celui que j’apprécie le moins. J’ai beau l’écouter plusieurs fois, je n’accroche toujours pas avec le son (ha !) et les paroles répétitives : “Hey Sound ! Hey Sound !”. A la limite pendant 2 minutes ça va, mais quasiment 5 minutes de “Hey, Sound !”… Heureusement, juste après, vient ma chanson préférée, Better For Now, qui envoie du peace&love. La voix est claire, le morceau plus rock, plus dansant. Et les paroles superbes. Pour Better for Now qui parle d’une rupture amoureuse : “Put your belief in something that won’t let you down”, “one more day to decipher whether we might just weather the storm”, ou encore “I’ve seen something amazing, gradually fading, maybe it’s fate that we let it lie” Si c’est pas joli ça… Car oui, je ne vous avais pas encore parlé des paroles de l’album Light of the North, mais les chansons sont vraiment bien écrites (excepté “Hey, Sound” bien-sûr). Juste après le pétillant Better for Now, on revient sur de l’électro-pop avec Cloud Computer. Mais cette fois, que de l’acoustique (ce qui aurait sûrement mieux valu pour “Hey, Sound !”….) Le morceau porte bien son nom, vous vous en rendez vite bien compte. Avec Is it a Dream, changement, puisque c’est une femme qui chante. Cette voix féminine apporte une nouvelle vague de fraîcheur alors qu’on commence à atteindre la moitié de l’album. Encore une fois, le son électro est bien présent. La voix de Julien s’accorde parfaitement à celle de la femme. Dans Virtua Fighter, exit la voix féminine et bonjour la voix du gars qui rappe et fait du hip-hop. Mouais. Pourquoi pas. Passons à Stop the Clocks, mon deuxième morceau préféré. A écouter plusieurs fois pour l’apprécier comme il se doit. Au fur et à mesure des écoutes on entend plus de sons, on rentre encore plus dans la chanson, on comprend mieux les finesses du morceau qui va crescendo. Car il commence en douceur, puis des sonorités électro commencent à se poser petit à petit… et vient le moment où ça y’est, on y est ! C’est une chanson qui s’écoute attentivement. Le titre le plus travaillé selon moi. Les deux derniers morceaux Singing in The Rain et Ribbons Falls clôturent l’album. Ribbons Falls sonne comme un -mise en situation, concert en plein air- : “Voilà, l’album est fini. Merci pour tout ! Standing ovation. Clap de fin. Des paillettes qui tombent sur un public en folie”. Une chanson qui me fait penser étrangement à un mixte des morceaux My Sundown/Drugs or Me/Hear you Me de Jimmy Eat World . Light of the North ? Un album réussi et abouti qui fera partie de ma compil’ Summer Pop 2012 !

Tracklist :
01. Sweep Clean
02. Autopilot
03. Hey Sound!
04. Better for Now
05. Cloud Computer
06. Is it a Dream
07. Virtua Fighter
08. Stop the Clocks
09. Singing in the Rain
10. Ribbons Falls

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *