Catégories
Live reports

Jean Racine Live – Le Réservoir – Mars 2010

21h je rentre, j’arrive dans se que tout le monde appelle le Réservoir, expérience nouvelle, sensation exquise de voir quelque chose qui tranche littéralement avec les lieux qui me sont commun, enfin pourquoi je m’attarde sur cette sensation? je n’en sais rien, franchement rien, l’accumulation des choses qui vont se dérouler dans ce lieu, les murs m’attirent, les portes m’attirent, je me pose rapidement des questions,  je suis portophile ? J’attends toujours, derrière un rideau rouge près de moi, j’arrive a distinguer une voix qui me glace, une voix si familière pour moi, si sourde…

Tels un roi il rentre sur la scène…
Ferions nous l’amour avec lui ? Le micro l’a fait, il semble apprécier …
Terminus pour un début de vie sur la condition humaine, ça intéresse …
Le LA est donnée et à ce moment « Grupies marilyn » se lance…
La motown littéralement, elle existera un jour a travers cette vague…
African aussi
Je tombe.
Je m’incline.
J’adhère.
Je vis.

L’infortune arrive tels une fin.
Elle arrive et prend tout, elle ma pris mon temps
Mais maintenant  je ne veux plus qu’une chose … L’épouser !

Nous n’étions qu’à paris dans le réservoir de ce qui pourrait-être mon psychisme, mon inconscient – conscient, mon âme, ma soul …

j’ai laissé un bout , je suis ivre?
de son
un bar …

Où elle se sens a ses aises
Spirit C’est échouée dans son antre a quelques pas
Cette caverne elle est sortie tel un bourgeon magique, nourris et semée par les esprits du passé

Panama soul ? Oui c’est ça que me dis la serveuse qui écoute cette musique qui reste, After laugther celle de Wendy rênes mhhvoyé.

Je ne sais pas d’où je viens je sais ou je suis et maintenant je sais ou aller …

Crédits Photo : Kevin Di Das

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *