Catégories
Chroniques

Hooded Fang – Tosta Mista

Voyagez dans les années 1960-1970 avec Tosta Mista, le nouvel album des Hooded Fang ! Composé de sept musiciens originaires de Toronto, Hooded Fang m’a surpris avec cet album au son garage-pop alors que je m’attendais plus à de la pop indie, qu’à moitié surpris en fait quand je me suis rendue compte que Full Time Hobby, le label de Hooded Fang était également celui de Let’s Wrestle et White Denim ! Tout s’explique donc …

L’album s’ouvre avec une instrumentale : Big Blue I. Des “Big Blue” qui charpentent et donnent une cohérence au disque puisqu’on a un Big Blue II au milieu et un Big Blue III à la fin de l’album. Que des instrus. Dès le deuxième morceau : Clap, je suis conquise. Il est 8 heures du matin quand je l’écoute pour la première fois et il me met la pêche immédiatement. Voilà qui est parfait pour commencer la journée de bonne humeur ! Clap Clap (notez le jeu de mot un peu naze). C’est du lo-fi énergique coloré comme je l’aime ! J’adhère, j’adore.

S’ensuit ESP, je suis encore plus fan, surtout de la voix de Daniel Lee. Quand on sait que les 10 chansons sont censées raconter la séparation entre deux membres du groupe (le chanteur Daniel Lee et la bassiste April Aliermo), on s’attend à du pop-rock garage plutôt sombre et brutal, mais en fait… pas du tout. Rarement une rupture après cinq ans de vie commune ne m’a semblé aussi joyeuse en musique (à méditer). Comme la tendance est à la comparaison, pour moi, l’album serait à mi-chemin entre les Wavves et les Black Lips, en beaucoup plus léger et insouciant bien-sûr, mais aussi avec un autre groupe plus pop (je ne vois pas trop qui pour le moment… si vous avez des suggestions…). C’est justement ça qui est intéressant et innovant dans cet album, ce mélange de pop acidulée, de rock, de garage, de lo-fi… Le tout est mixé intelligement, dosé pile comme il faut.

Un album frais et court. 10 chansons, 23 minutes environ. De quoi ne pas se lasser, mais de quoi nous laisser un peu sur notre faim tout de même. Mais c’est parfait pour moi, les albums de garage trop longs comme le dernier des Blacks Lips, Arabia Mountain ont tendance à me lasser… La chanson Brahmas nous donne envie de fredonner avec Daniel Lee qui a le don de nous embarquer en moins de deux secondes. Petit clin d’œil au son d’été ensoleillé des Drums avec Vacationation. L’avant-dernière chanson : Den of Love, est une magnifique ballade à la sauce lo-fi (ça y’est, on l’a notre chanson triste de rupture !). Puis l’album se termine tout en douceur avec Big Blue III.

Cet album est un véritable concentré de bonheur qui va faire mon été, je le sens !

Label : Full Time Hobby – Sortie : Mars 2012

Tracklist
01. Big Blue I
02. Clap
03. ESP
04. Brahma
05. Tosta Mista
06. Big Blue II
07. Jubb
08. Vacationation
09. Den of Love
10. Big Blue II

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *