Catégories
Chroniques

Hockey – Mind Chaos

hockey-mindchaos

Me revoilà avec un nouvel album à chroniquer pour vous, « Mind Chaos » des petits gars de chez Hockey.

Lorsque notre président me l’a tendu, il me tint un peu ce langage: « Ca devrait te plaire… C’est peu comme du MGMT, mais pas trop, enfin tu verra c’est de l’electro-pop… ». Hmmm de l’electro-pop, un bien doux nom pour une chose qui me parait si obscure… N’ayant pas de  lecteur CD sur moi, je me rabat sur le mini-dossier de presse fournit avec la galette. Sur ce dernier je pu lire que Hockey se definissez comme un groupe de « Dance »…HmHmm…De la Dance!… Alors que je parcours les derniers mètres qui me séparent de mon domicile, et de la première écoute, un parfum de trahison présidentielle s’empare de moi.

C’est donc après avoir enfilé un vieux T-shirt arborant les quatre visages « pop-arter » du groupe  Ace of base, histoire de me mettre dans un ambiance Dance-revival, que je lance la première plage du CD. Le titre ce nome « Too Fake« … ça s’annonce mal.

Petite rythmique au vieux synthétiseur « Bon tant pis », mon visage blêmit. Suis-je tombé en disgrâce au yeux de mon président… Une voix éraillée aux envolées androgynes balance ses lyrics avant d’interpeller son auditeur pour un refrain à l’unisson, mêlant une guitare rock et un orgue synthétique digne des années 80… La rythmique elle aussi c’est parer de sonorité très eighty’s. Bref une sorte de rock-new-new-wave dont les sonorités m’ont conquis dès le premier refrain.

L’écoute se poursuit. Hockey revisite les genres musicaux, toujours en y plaquant avec plus ou moins de reuissite un son très electro-vintage. Ainsi « Learn too lose » sonne très disco-funk avec en fond sonore, une voix féminine éthérée poussant des « ahahah » respirant la liberté sexuelle. De même « Work » se part de sonorité plus chaude, guitare hispanisante et percsu ouatées, toujours sublimé par la voix sur-expressive et soul du chanteur Ben.

Pour un premier album, Hockey s’en sort bien, même si certains titres peinent à se démarquer et à séduire au premier abord. « Too fake » confère au groupe une identité musicale, et sonne déjà comme un tube, tant il est addictif. Reste pour moi a élucider la troublante ressemblance de leur batteur avec Ringo Star, une fois de plus la vérité est ailleurs (-> regard inexpressif perdu au loin 😉 …

2 réponses sur « Hockey – Mind Chaos »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *