Catégories
Chroniques

Erwan Chuberre – Lady Gaga, une diva venue d’ailleurs… – Livre

Erwan Chuberre, s’est penché sur Lady Gaga, le phénomène pop incontournable depuis un peu plus de deux ans.  Une fulgurante ascension pour cette jeune new-yorkaise, qui assume son concept jusqu’au bout des ongles, et rassemble autour d’elle des milliers de « petits monstres », ses fans, tels qu’elle les surnomme.

Erwann Chuberre, amateur des icônes féminines, a à son actif, des documents consacrés à Madonna, Britney Spears, Lorie, Mylène Farmer et plus récemment à Arielle Dombasle et Vanessa Paradis. Lady Gaga ne pouvait pas lui échapper ! Il nous livre la première biographie française de l’artiste et à travers un récit chronologique et revient sur les points-clés de sa carrière.

Stéfani Germanotta, future Lady Gaga, a connu une enfance confortable, rapidement, elle veut être le centre de l’attention, et affirme ses penchants artistiques, autodidacte a piano à l’âge de quatre ans, premières compositions à 13 ans… Malgré son talent, elle manque de confiance en elle, et se sent rejetée. Elle fréquente brièvement l’université Tisch School of the Arts, avant de se lancer dans une carrière plus underground, où rapidement pour capter l’attention, elle se dénude !

La drogue est son quotidien, une addiction dont elle se débarrassera rapidement. Elle est repérée par Rob Fusari qui l’aide à améliorer ses chansons, Lady Gaga pointe doucement le bout de son nez. Une première signature qui est rapidement rompu fait douter la jeune artiste, mais, elle ne se laisse pas abattre et se jette dans le travail, une méthode payante.

Rob Fusari  lui présente RedOne, avec qui elle travaillera sur « Just Dance » et « Poker Face », il fait signer Gaga chez une filiale d’Interscope, Streamline. Eté 2008 c’est parti, « Just Dance » est lancé, depuis Lady Gaga enchaîne, les titres, enfin, les tubes, et ne quitte plus les charts…

La biographie aurait pu s’arrêter là, mais Erwan Chuberre décortique pour nous les clips et les paroles de cette star, qu’il apprécie, on le sent entre les lignes !  Il évoque aussi, ses fans qu’elle tient régulièrement au courant de ses actes, ses relations avec Britney Spears, Paris Hilton… Son caractère, où se cache la vérité, est-elle vraiment capricieuse ?

Une lecture rapide, instructive, plus proche d’un grand article qui éclaire sur les débuts de Lady Gaga et fait ressortir une volonté ferme de réussir et de s’exprimer artistiquement.

Erwan Chuberre – Lady Gaga, une diva venue d’ailleurs… – Editions Alphée / Jean-Paul Bertrand ; 223 pages.

8 réponses sur « Erwan Chuberre – Lady Gaga, une diva venue d’ailleurs… – Livre »

moi j’adore lady gaga c’est ma chanteuse préféré et elle a un titre que j’aime trop : bad romance , alejandro est pas mal mais quand meme je préfére bad romance love game il es trop nul just danc qu’il meure popfer face il est nuuul le seule vieu que j’aime c’est hey , hey mais téléphone il y a beyoncé alors je l’aime pas .

@bousQUET, ton commentaire est réellement constructif, je pourrais en faire un bref résumé : J’aime pas ci, ca j’aime pas ca, mais pas ca, ca par contre c’est Ok, ca beurk c’est nul…

Pourquoi? Comment? Quand? Si tu veux critiquer quelque chose ou quelqu’un explique toti car ce n’est en aucun cas pertinant dans le cas échéante.

Sinon… comme je me sens remplis de bonté, je vais me lancer dans une version « intelectuelle » de ton commentaire,

« Personellement, j’adore Lady Gaga, il s’agit de ma chanteuse préférée. J’adore particulièrement une de ses chansons, Bad Romance, sinon j’apprécie aussi Alejandro mais j’ai tout de même une petite préférence pour Bad Romance. Côté négatif, je n’aime pas trop LoveGame parce que… Quant à Poker Face je n’aime pas non plus car … Le seul de ses anciens singles que j’aime bien est Eh, Eh. Concernant ce qui est récent, plus précisément Telephone, je n’aime pas parce que… (Je ne peux me résoudre à écrire le passage sur Beyoncé, c’est si…ridicule.

Pfff moi aussi c’est ma chanteuse préferée et quand on est fan c’est qu’on aime quasiment TOUTES les chansons et dès le début ! Je déteste ceux qui prétendent être ce qu’ils ne sont pas, moi j’ai aimé dès le premier son, une adoration croissante, je la trouve de mieux en mieux parce que ELLE fait des trucs nouveaux sans déborder de son style. D’ailleurs je vais bientôt aller la voir en concert et j’irai voir CHACUN de ses concerts parce que MOI je suis une vraie FAN ! Et tu sais quelle est sa prochaine chanson ? SO HAPPY I COULD DIE § tu serais un vrai fan, tu le saurais !

Rectification, il y a deux pages de photos, sept clichés en tout, comme quoi, ça m’avait marqué…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *