Catégories
Live reports

Dog Eat Dog Live – Nouveau Casino – 2012

Nous étions au concert de Dog Eat Dog à la fin du mois d’aout afin de rendre compte de ce qu’est devenu ce groupe des années 90.

Les Locomuerte que nous suivons depuis plusieurs années maintenant était chargé de chauffer la salle à moitié remplie. C’est avec difficulté qu’ils ont accompli leur mission, le public étant en retrait, une fois n’est pas coutume à Paris (avant une certaine heure le parisien n’ose pas se trémousser). Il aura fallu quelques titres et une tournée de tequila pour que la salle monte en température. Petit regret tout de même, pas de nouveaux titres au programme, nous trépignerons d’impatience en attendant les nouvelles munitions en provenance des Chicanos mangeurs de tacos !

La silhouette de 2 gros molosses se dessine sur le fond de scène, Dog Eat Dog prend possession de la scène,  poignées de main, high five, on sent qu’ils aiment le contact.

Décidément après Agnostic Front et Municipal Waste, Garance a choisi des groupes proches de leur public.

Le chanteur ne déroge pas à la règle puisqu’après quelques minutes de show, il montre l’exemple en faisant un salto avant dans la fosse, ravie de sentir le plastique de ses vans sur son visage.

Ce qu’ont apprécie c’est la diversité des influences et des sonorités. On passe du hip hop (Walk With Me, No front…) au Punk/Rock Punk Hardcore (CannonballPull my finger, Games ou encore le titre M.I.L.F. qui trouve son rythme parmi des groupes comme Motorhead ou encore Suicidal Tendencies).

C’est un vrai ovni dans la musique et on ne peut qu’apprécier un concert pareil. Un titre comme Who’s the king reflète au mieux l’ouverture d’esprit qu’ils ont, en mélangeant , à merveille, hiphop, raggae et punk hardcore.

Dog eat Dog met tout le monde d’accord et ne sectarise pas la musique.  Prendre ce qu’il y a de mieux dans ces genres musicaux et le faire transpirer sur scène c’est ce qu’ils savent faire de mieux. C’est encore une réussite ce soir.  Espérons que ces 6 dernières années leur serviront a nous sortir un nouvel album !

Crédits photos : Brian Ravaux


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *