Catégories
Chroniques

Cocosuma – Le début

Deux ans après « We’ll Drive Home Backwards« , le trio électro-pop Cocosuma est de retour avec un cinquième album qui curieusement s’intitule « Le Début » …

Mais c’est vrai ça pourquoi ? Pour Bjork en 93, c’était plutôt compréhensible car c’était alors son premier opus en solo (Son album de comptines mis à part) … mais pour Cocosuma, n’étant pas le nom d’un titre du dit album, nous laisserons au doute son bénéfice … Un cinquième album donc, sous la houlette et ça c’est nouveau, d’un producteur, Monsieur Joseph Watson, connu pour sa participation à la formation Stereolab, pilier du mouvement post-rock ayant popularisé entre autres, l’usage de claviers vintages … Voilà donc Amanda, Antoine et Michel sur les brocantes de France et de Navarre à la recherche de machines à bruit et à touches du siècle passé … le résultat, un petit album de 10 perles  aux sonorités Eighties assumées.

Homogène et riche à la fois, Le début est une véritable machine à remonter le temps. On y retrouve toute ambiguïté des années 80, l’acidulé y côtoie le mélancolique avec une effarante justesse et le trio exploite à merveille ses nouveaux jouets sans jamais sombrer de le cliché. Deux  coups de cœur pour la fin, Tickle Me Pink pour la grosse ligne de basse qui fait du bien et Back To The Start pour son côté aérien …

Label : Third Side Records/Discograph – Sortie : Nov 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *