Catégories
Chroniques

Chlorine Free – Start fresh

Si il y a bien un truc mortel avec AdnSound, en bonne nouvelle recrue que je suis, c’est qu’ont en découvre tous les jours. Là en l’occurrence quand il m’a été demandé de chroniquer Start Fresh, j’arrivais en territoire complètement vierge. Du coup, faisons appel à notre ami Google … Chlorine Free est donc une formation Funk/Jazz parisienne, signée chez Dunose Production. Dans les bacs depuis début novembre, Start Fresh est le premier long format de ce groupe très inspiré.

Le disque s’ouvre sur un Hard Funk sur-vitaminé. Et là j’ai comme un sourire niais, en caleçon avec mon casque sur les oreilles. Je sens que je vais passer un bon moment. Second morceau, je connais la voix du rappeur. Vérification, c’est bien Rashaan Ahmad. Je confirme, je vais vraiment passer un très bon moment. Les morceaux s’enchainent sans peine, l’écoute n’est jamais un effort, et l’on se demande à chaque track dans quelle atmosphère le groupe va nous emmener.

Tantôt, jazzy enfumé, tantôt funk un brin psyché, flirtant parfois clairement avec l’électro, faisait de temps en temps une incursion dans le hip-hop, il y en a pour toutes les oreilles, initiés ou non. Et au moment où j’écris ça, je tombe sur Coincoinland qui lorgne du côté du drums & Bass à la sauce acoustique. Miam !

En conclusion les membres de Chlorine Free nous servent ici une galette des plus gouteuses, dans la lignée directe des side-projects de Roy Hargrove, ils placent pour un premier opus la barre très très haute. Alors Chapeau bien bas messieurs !

Chronique réalisée par Nicolas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *