Catégories
Chroniques

Bukowski – The Midnight Sons

Edité par Ankama Music, le deuxième album de Bukowski invite l’âme du grunge et du stoner des années 90 à se faire une place dans le 21ème siècle. Le premier morceau n’annonçait pourtant pas le contenu addictif de l’album, The Grand Opening semblant sortir tout droit de la BO de « Into The Wild ». A la première écoute, on croit entendre Eddie Vedder entamer son ode philosophique (ou serait-ce Neil Young ?), mais c’était sans compter sur les influences stoner et grunge qui débordent des autres morceaux. Tel est pris qui croyait prendre… « The Midnight Sons » a de quoi ranimer nos envies d’escapades après un « Amazing Grace » remarqué en 2009.

Etrangeté imprégnée des meilleures substances, le trio de Bukowski nous renvoie à l’époque de Soundgarden et de Pearl Jam tandis qu’indéniablement fouillé et moderne, l’oreille alerte y discerne tout également une empreinte stoner jeune et alerte. Le groupe Headcharger, aux lourdes guitares groovy et suaves se déverse en parallèle de l’écoute de ce nouveau Bukowski. Entre airs de déjà-vu et puissance avérée, Bukowski entre en transe. The Midnight Sons est la claque grunge/stoner à se mettre sous la dent pour se faire un festin de classiques. Si le stoner n’est pas étranger à votre train de vie, si les échos aux légendes des années 90 ne vous hérissent pas le poil, alors essayer ce deuxième opus.

Par son chant lascif et puissant, Mathieu rappelle entre-autres celui de Wes de Puddle of Mudd. Par la férocité des morceaux Hit The Ground Again et The Downtown Revenge, Bukowski nous secoue la tête d’un stoner abrasif et rapide. Soyons clair, avec The Midnight Sons on ne sait pas toujours sur quel pied danser. Tantôt corsé avec des élancées de grunge énervé, Fight sonne comme du Pearl JamTonight ? Alright ! comme du Puddle of Mudd, The Midnight Sons et Slugs and Bats comme du Soundgarden… Les accents stoner tout aussi présents imprègnent le tout d’une aura sauvage et habité. Mathieu, Julien et Nicolas n’ont pas fini de nous faire voyager.

Indéniablement, un rock de caractère. Un rock chaotique se débattant entre les piliers références et les désirs d’indépendance.

Label : Ankama Music – Sortie : 2011

 

1 réponse sur « Bukowski – The Midnight Sons »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *