Catégories
Chroniques

Autechre – Oversteps

Figure emblématique de  l’ambient et pilier du Label Warp, Autechre rassemble autant qu’il divise de par la nature expérimentale de son œuvre. Deux ans après un Quaristice moyennement accueillit par les fans, le duo signe Oversteps, album annoncé comme celui du retour aux sources …

Dubstep éthérée à caractère protéiforme, la musique de Autechre distille une atmosphère intrigante qui puise son inspiration au confins de l’abstraction … Comme vous pouvez le constater, poser des mots sur ce canevas asymétrique et pointilleux n’est pas chose évidente car le travail des anglais Rob Brown et Sean Booth ne ressemble à rien d’autre; se situant à la frontière des genres entre l’hypnotisme de Board of Canada et la folie d’Aphex twin. Pour obtenir cet univers aux formes vaporeuses le duo associe une rythmique faite d’un assemblage de bruits séquencés avec une précision chirurgicale, à une approche mélodique très particulière rappelant de temps à autre, la musique baroque de part l’usage de thèmes forts.

Si Quaristice représentait une petite révolution en proposant des titres cours favorisant la construction de thèmes plutôt que d’instaurer une ambiance, malheureusement le public n’avait pas pour autant suivi le duo dans cette évolution. Ayant pris note de se ressenti plutôt global, ils ont, avec Oversteps, choisi d’allonger la durée des morceaux afin de laisser à l’auditeur le plaisir de la progression …

A l’instar du free-jazz ou de la musique classique, la musique d’Autechre demande de l’attention et nécessite d’avoir déjà quelques affinités avec le mouvement électro. S’il est loin d’être tout public, Oversteps n’en est pas moins un très bel album, sur lequel je reviendrait souvent par besoin d’oxygène en cette période de saturation musicale …

Label : Warp – Sortie Mars 2010

1 réponse sur « Autechre – Oversteps »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *