Catégories
Chroniques

100 % Dynamite – Dancehall Reggae Meets Rap In New York City 

100-dynamite

« 100 % Dynamite, Dancehall Reggae Meets Rap In New York City ». Damn! What  the f…! Bon, trêve de vulgarités. Soul Jazz Records, l’excellent et prolifique label anglais, nous a pressé une nouvelle galette. Le dernier « 100 % Dynamite » (du nom des soirées qu’ils organisent à Londres), car ils n’en sont pas à leur première attaque TNTesque (ça existe ce terme ?).

Cette fois ci, la compil regroupe 13 morceaux, où la Jamaïque et New York s’entre-mêlent à travers leurs influences.

Ça sent le début des années 90, le rhum, les cigarettes qui font rire, la sueur et les fins de soirées chaudes et sensuelles (bravo les clichés).Les toasters s’en donnent à cœur joie sur les boucles reggae/ragga/hip hop. L’ensemble est entraînant ; tantôt languissant, tantôt enrageant ; en tout cas, hétérogène.

Néanmoins, puisque « the game » est un sport national outre Atlantique, je vais jouer ; mais au tiercé seulement, en vous proposant mon podium. En troisième position : l’envoûtant « Girls Fresh » de Rayvon, pour se mettre en selle doucement. En deux : l’énergique « Dem A Murderer » de Red Fox, pour faire monter la pression méchamment (référence au sample du « Hip Hop Hooray » de Naughty By Nature). Et pour finir, sur la première marche : le torride « Matress Jockey » de Shaggy, pour entrer en transe ; voire plus si affinité…

Cet album ne séduira pas tout le monde, c’est certain ; mais Soul Jazz Records a encore déniché des perles ; dancehall cette fois ; pour mon plaisir et à n’en pas douter, pour celui de beaucoup d’entre vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *