Catégories
Live reports

Overcharger, Asylum et Black Bomb A – Live – Le Bootleg (Bordeaux) – 26.09.2013


Le jeudi 26 septembre 2013, le Bootleg fut rempli de testostérone. Trois groupes, composé de mâles virils nous ont engaillardi les oreilles. Et autant dire que ça a sué sévère !
Le public était assez éclectique niveau sexe, avec une moyenne d’âge d’une trentaine d’années.

L’ouverture s’est faite sur Overcharger, groupe de métal bordelais composé de quatre gars, et qui vient de sortir un EP 3 titres Word For My Enemies. Ça envoie plutôt pas mal, on sent que c’est prometteur.


Asylum
, groupe de métal de Hendaye,  prend la suite et là, le contraste look/musique/chant est saisissant… Je ne m’attendais pas à cela, donc plutôt une bonne surprise dans un sens, mais cela reste déstabilisant, il manque une vraie unité visuelle et la musique sonne parfois un peu brouillon.


Les tant attendus Black Bomb A s’installent ensuite. Le public commence à bouillir (dans tous les sens du terme : il fait chaud, tout le monde est excité, et il y a un peu de retard). Catégorisé « hardcore punk », les cinq gars de BBA ont mis le feu à la scène dès le premier morceau. La foule est invitée à monter sur scène, le micro se ballade, tout comme les membres du groupe qui prennent tantôt un bain de foule, tantôt montent sur le bar. C’est explosif et le groupe dégage une énergie incroyable qui fait que l’on ne peut que s’éclater.


Le groupe est venu défendre son dernier album sorti en 2012 Enemies Of The State, mais a également joué des morceaux plus anciens.

Il s’agissait de l’avant-dernier concert français de cette tournée. Le groupe s’apprête à partir en tournée sur le mois de novembre au Royaume-Uni. Si vous avez l’occasion d’y aller, n’hésitez pas, cela vous donnera chaud en ces fraiches soirées à venir !

Texte et photos: Carine Akané

Merci à Jon et au label des BBA, At(h)ome.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *