Catégories
Chroniques

Zebda – Second Tour

Zebda, le retour ! Neuf ans après La Tawa, les toulousains sortent leur cinquième album studio, Second Tour. Comme le titre l’indique, il est question de … politique ! Eh oui, on ne change pas les bonnes vieilles habitudes. Plus d’un an après la fin officielle de Noir Désir, Mouss, Hakim, Magyd, Joël et Rémi sont de retour pour raviver la flamme de l’engagement musical.

Fidèles à leurs idéaux, ils dénoncent entre autres dans cet opus le racisme et l’intégrisme religieux, prônent la tolérance, la laïcité et le multiculturalisme. Un album très politique donc. On retrouve par ailleurs avec plaisir leur bonne humeur et cette ambiance méditerranéenne qui fait partie de leur ADN musical !

Le Dimanche Autour De L’Eglise est sans aucun doute la chanson emblématique de l’esprit Zebda : au lieu de dénoncer à tout bout de champ, les Toulousains préfèrent montrer la réalité des choses, avec cette touche de naïveté qu’on leur connait. Ils s’attaquent avec ce titre au thème épineux de l’identité nationale et arrivent tout de même à en tirer quelque chose de positif.

Pour parler du niqab, ils ont préféré des paroles en forme de questions à toutes les femmes voilées : Pourquoi le  portez-vous ? Cela donne un Théorème Du Châle exotique, musicalité orientale oblige légèrement mélancolique qui montre l’engagement républicain et laïc d’un groupe peu enclin à la polémique.

Cet album est un concentré de manifestes diverses et variés ; on le découvre en écoutant Un Je Ne Sais Quoi, où ils évoquent un sujet qui leur tient à cœur : l’inculture des « quartiers ». Mais laissons Magyd en parler lui-même : « Dans un quartier, quand tu entres dans l’érudition, tu trahis, puisque dans les quartiers la culture de l’échec domine. La condition pour faire partie de la bande ou de la famille, c’est d’échouer. » Zebda ou l’art d’évoquer n’importe quel sujet, aussi sérieux soit-il et avec talent et légèreté.

Pour ce qui est de la musique, cet album n’est pas révolutionnaire, si ce n’est qu’ils retrouvent l’atmosphère de leurs premiers albums, celle de Tomber La Chemise et du Bruit et l’Odeur : un esprit festif mais engagé et lucide.

A trois mois du premier tour de la présidentielle, cet album sonne comme un grand bol d’air et entraînant au milieu des combats politiques incessants. Un leitmotiv plutôt juste que voilà :  ayez toujours en tête vos convictions et restez honnête et droit !

Label : Barclay – Sortie : janvier 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *