Catégories
Chroniques

Yuz – Demo

yuz-demo

Mais qui est ce monsieur déguisé en lapin assis sur un tricycle ? C ‘est Yuz ! Youssef Dassouli sur sa carte d’identité, un touche à tous les instruments qui a « enregistré et mixé à la maison » (cf : son myspace)  cette démo de huit titres, autant dire un mini-album.
Avec ses anciennes formations (Flight Case, Erbium), il assure plusieurs premières parties de groupes rock voire métal (Noir Désir, Lofofora…). Dorénavant, Yuz s’impose (presque) seul, avec ses morceaux, l’ensemble est plutôt convaincant.

Tout commence par du banjo, sur l’entraînant « Hardcore » (ce n’est pas une expression piquée aux Lofofora ça ?!?), qui illustre le côté engagé de notre artiste : « Travailler quoi ? / Travailler plus ? / Tu veux ma mort ? » A cet original banjo, on retrouve dans d’autres morceaux un peu de ukulele, mais aussi, un son de l’enfance avec le Glockenspiel (« Vidéo Kid »), qui se marie très bien avec la maturité de cette démo.

Ce qui frappe chez Yuz, c’est la force et la qualité des textes. Il passe facilement de la diatribe contre le système, à l’humour (parfois dans le même morceau!), il cultive le cynisme sur le quotidien. Coup de cœur pour le titre « Plus que parfait », où Yuz s’amuse avec le vocabulaire de la conjugaison : « Je vis au conditionnel, c’est vrai/ Et pourtant je vous conjure moi l’imparfait/ De gommer ce qui participe au passé/ Et je serai plus que parfait », la musique se met en retrait pour laisser la place aux mots. Le morceau « Je me baigne », est dans la même veine, une mélodie mélancolique pour appuyer un texte qui met en scène la solitude d’un jeune homme qui ne s’intègre pas.

Yuz c’est le mélange des genres : un son principalement rock et folk avec toujours une petite touche qui fait la différence et donne une couleur assez dynamique et positive à cette démo, mais aussi, un fond textuel plutôt pessimiste, mais qui reflète bien notre monde actuel. Yuz fait passer la pilule de la vision du monde qui nous entoure en douceur !

www.myspace.com/yuzspace

1 réponse sur « Yuz – Demo »

Je ne pense pas que le terme Hardcore soit emprunté à Lofo… C’est une expression que même ma mère de 60 piges utilise et elle n’écoute que de la chanson et du classique :)) En revanche, Reuno de Lofo a du largement s’inspiré du titre « Monsieur D. » écrit par yuz en 1994 (avec son groupe Flight Case), pour son morceau « Les Gens » (album Dur comme fer, 1999)… La seule différence, Yuz parle d’une personne et Reuno de plusieurs, mais le fond et l’idée sont identiques… Il faut dire que les deux bonhommes ont trainés ensemble à l’époque et qu’ils s’estiment beaucoup… En tout cas, je conseille à ceux qui voit un concert de Yuz près de chez eux à s’y rendre. J’ai eu la chance de les voir deux fois, et c’est vraiment d’enfer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *