Catégories
Chroniques

Yannick Noah – Collectif – Timée Editions

« Si on n’a pas morflé, une petite brisure, une grosse cassure, on n’y arrive pas. »

Yannick Noah vient d’être à nouveau désigné comme la personnalité préférée des français. Sportif et chanteur charismatique, ses différents succès l’ont hissé au rang de figure populaire incontournable.

« Les hommes sont faits de pleins de choses. D’abord, ce sont leurs racines ; ensuite, c’est leur famille, mais aussi leurs croyances. Mes croyances sont assez multiples. » Et c’est cette force intérieure qui l’a certainement poussé à atteindre des sommets dans ce qu’il a pu entreprendre. En cinquante « épisodes », le livre retrace les grands moments de sa vie et de sa carrière artistique.

Des premiers pas sur un court de tennis aux successives victoires qui le conduiront jusqu’à Rolland-Garros, sa rivalité avec Henri Leconte, les blessures, de tristes défaites, vous aurez une idée assez précise de son passé de champion de tennis, avant d’entrer dans son nouvel univers : celui de la musique.

« Saga Africa » marque son arrivée fracassante dans les charts, environ dix ans plus tard, les frères Goldman lui composent des titres, les morceaux sont applaudis par le public et son aisance scénique fait le reste ! Il déclare : « Je suis au centre d’une énergie, je l’ai créée à travers ma musique et c’est ce que j’essaye d’exprimer ; mais ce qui compte par-dessus tout, c’est ce que l’autre perçoit, sa réaction qui me donne envie d’aller plus loin en tant qu’artiste. Je suis complètement lié à l’homme. Il n’y a pas de différence entre ce que je fais dans la vie de tous les jours et sur scène, c’est même chose. »

Yannick Noah, c’est aussi celui qui met sa notoriété au service des autres, les associations qu’il soutient, celles qu’il a monté sont des gages de son engagement, les enfants et la protection de l’environnement lui tiennent particulièrement à cœur.

L’introduction nous les annonçait, mais on commençait à douter de découvrir les scandales et polémiques qui ont jalonné sa route : la marijuana, son engagement politique, les accusations diverses, dont il est ressorti blanchi à chaque fois. Sans oublier, le détour obligé, cependant discret, dans les coulisses de sa vie privée.

Soulignons que globalement, le ton est élogieux envers le chanteur. Des couleurs chatoyantes, et comme à l’accoutumée, une iconographie soignée illustrent le parcours de Yannick Noah. En annexe, son palmarès et sa discographie. L’artiste fournira probablement d’autres prétextes pour qu’on écrive à nouveau sur lui de jolies pages.

Les éditions Timée

Timée Editions, 144 pages, 19 euros

1 réponse sur « Yannick Noah – Collectif – Timée Editions »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *