Catégories
Live reports

Wednesday 13 Live – La Boule Noire – 11.2012

21h00 sonne, et Wednesday 13 entrent en scène, l’image des zicos est soignée, Rock Glam Horror et Dark grime, l’ambiance épouvante, halloween, zombie est bien présente ! Fortement accueilli par le public, les lights de la Boule Noire éteintes, le groupe nous fait ressentir son énergie et son envie de jouer d’entrée de jeux.

Une petite intro et ils ouvrent le show sur le titre Rot for Me, une très bonne impression se dégage alors, le son est bon et puissant. Joseph Poole, leader du groupe, s’est entouré une fois de plus de très bon zicos (certains que l’on retrouve d’ailleurs dans Murderdolls) qui vont envoyer du lourd ce soir ! Le show promet d’être très bon !

Les titres s’enchainent Halloween 13-13 issue du nouveau EP Spook and Destroy, puis Calling all Corpses, et le groovy et lourd Scream Baby Scream qui lancera le premier pogo de la soirée. Aucune perte d’intensité les Américains s’imposent tout au long du show, ils seront garder le public en haleine, grâce aussi à leur chanteur qui est un super frontman communicatif.

La foule en redemande ; un petit M.F.T.W issu lui aussi du nouvelle opus, puis vient All American Massacre, titre sur lequel Roman Surman, guitariste à la coupe de cheveux rasé d’un coté et long de l’autre, nous fait une belle démonstration de bottle neck. Il n’est pas en reste d’ailleurs coté solo à la pédale wha wha.

Puis vient I want you Dead, enchaîné aux conviviaux titre rock glam, I wanna be Cremated et I walked with a zombie qui sont repris en cœur par le groupe et le public. C’est la fin du show hélas … On en redemande… !

Une feinte en fait car Wednesday 13 se paye un petit rappel, intro au sample de The Empire Strike Back du film Star Wars enchaînée avec le titre Rambo, puis on aura le droit à une forêt de doigts levés sur le titre I love to say Fuck largement incité par le chanteur portant un chapeau haut de forme et une canne tête de mort sculptée rappelant un certain Alice Cooper… ils nous quitteront sur le dernier titre de la soirée Bad things.

Poignées de mains, jeté de baguettes et médiators, pour ce public parisien visiblement comblé par ce concert intime et conviviale, on regrettera cependant un jeu de lumière un peu léger ; effectivement la salle ne semble pas être super équipé de ce coté là… Concert néanmoins réussi pour nos 5 Américains pro-zombie horror, un mix accrocheur de glam punk rock heavy zombie à réveiller les morts !

Chronique réalisée par Jay
Crédits photo : Leslie Bravo alias Cherry Pixs

3 réponses sur « Wednesday 13 Live – La Boule Noire – 11.2012 »

« Les titres s’enchainent Halloween 13-13 issue du nouveau EP Floks and Destroy, puis Calling for Corpse, et le … »
Etant vraiment fan de Wednesday 13 ça me fait vraiment mal au coeur de lires de telles fautes dans les titres de ses albums…
Spook and Destroy et Calling all Corpses
Merci.

Pareil, étant aussi fan de wednesday 13 ça m’a choqué de voir de tels fautes notamment celle de « I Walk »ed » with a zombie ». Mais a part ça la soirée est trés bien décrite, j’ai pris un plaisir à lire cette article qui m’a rappellé des putain de bon souvenir de ce concert inoubliable, merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *